globe raconteuse

Espagne: Bons plans à Madrid

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelle vibrante capitale que celle de l’Espagne ! Car les Madrilènes ont le sens de la fête, ils aiment manger et sortir tard; ce qui garantit une ambiance assez électrisante, dans plusieurs quartiers. Et dans le jour, impossible de faire la sieste très longtemps ! Car on a envie de voir ses musées, ses parcs et ses avenues élégantes, ses quartiers animés, son marché aux puces, ses bars à tapas… Ouf! Voici quelques suggestions, pour un week-end plutôt épicurien !

Parc El Retiro et le Palais de Cristal :

Pour le plaisir de la promenade, on peut commencer par le Paseo del Prado et le Paseo de Recoletos, qui sont un équivalent des Champs-Elysées, pour les Madrilènes. Ces grandes avenues sont bordées d’arbres, de kiosques à journaux et de terrasses animées, où les passants et les locaux aiment bien flâner, surtout à l’heure de l’apéro.  Lors des journées plus chaudes, le parc du Retiro devient un refuge intéressant. On y pique-nique près du bassin central, à travers les kiosques à musique, les vendeurs de ballons et de friandises. Puis, le parc abrite aussi le Palais de Cristal : un superbe bâtiment de métal et de verre, construit en 1887, qui propose différentes expositions artistiques, toute l’année.  Vaut le détour !

Le parc du Retiro est aussi un bel intermède avant ou après une visite au musée du Prado, tout près de là. Le Prado est à Madrid ce que le Louvre est à Paris, c’est-à-dire un véritable trésor national, qui  renferme les œuvres des plus grands peintres espagnols, tels que Goya et Velazquez, qui ont notamment réalisé de beaux portraits des familles royales. A voir aussi : les œuvres de Rubens, d’El Greco et de Jérome Bosch (surréaliste flamand). (Petit conseil : l’entrée est gratuite du lundi au samedi, entre 18h et 20h, ainsi que le dimanche, entre 17h et 19h.) https://www.museodelprado.es/

Lèche-vitrine autour de la Puerta del Sol :

Un des carrefours emblématiques de Madrid, la Puerta del Sol marque le début d’un quartier très animé, rempli de rues marchandes (et piétonnes), très agréables pour le lèche-vitrines. Amusez-vous à flâner dans ces rues, histoire de bien mériter la suite : un chocolat chaud, accompagné de « churros » (des beignets étroits). C’est la pâtisserie par excellence en Espagne ! Et, à Madrid, les écrivains, artistes et noctambules ont toujours pris les leurs à la Chocolateria San Gines, qui fait partie des plus anciennes et réputées de la ville (fondée en 1894). D’ailleurs, au fil des années, ils ont aussi ouvert d’autres succursales à Madrid et même, en Asie ! (Située sur le passage de San Gines, à mi-chemin entre la Puerta del Sol et le Théâtre Royal)

Puis, en suivant la Calle Mayor, vous rejoindrez la célèbre Plaza du même nom : une splendeur ! D’ailleurs, les arcades qui l’entourent cachent certains bars réputés, comme la Torre del Oro, qui était fréquenté par les toréadors, autrefois (d’où les nombreuses photographies et autres objets de tauromachie, accrochés aux murs). Par contre, la place est devenue un peu trop touristique pour y voir vraiment des Madrilènes ou prendre l’apéro à prix raisonnable. Pour cela, mieux vaut continuer un peu plus loin pour rejoindre le Marché San Miguel.

Marché San Miguel:

Là encore, le Marché San Miguel n’est pas le moins cher de la ville… Mais c’est probablement l’un de mes préférés dans toute l’Europe ! Avec sa structure en verre et en fer forgé, le bâtiment est déjà superbe en soi. Et il abrite une foule de kiosques : de vins, fromages, olives, fruits et légumes, pâtisseries, etc. Au centre, de longs comptoirs permettent de déguster quelques bouchées sur place, même s’il faut parfois jouer du coude, pour y poser nos assiettes ! En effet, ce marché est souvent bondé, mais demeure l’endroit idéal pour aller prendre quelques tapas, une sangria ou un verre de vin espagnol, en fin de journée ou en soirée. Ambiance assurée ! (Ouvert de 10h à minuit, et jusqu’à 2h du matin, les fins de semaine. Plaza de San Miguel ) mercadodesanmiguel.es.

Palais Royal :

Je ne l’avais jamais visité avant, mais j’avoue avoir été agréablement surprise ! Même si les monarques actuels n’y séjournent plus, ce Palais Royal demeure la résidence officielle de la famille royale et nous fait réaliser toute l’importance de la monarchie espagnole, d’hier à aujourd’hui. Parmi les 3 000 pièces et espaces du palais, on remarque notamment l’escalier principal, le Salon du Trône, la salle de bal et les appartements royaux, profondément influencés par le style rococo. Il y a aussi deux relèves de la garde chaque semaine (le mercredi et le samedi, vers midi) (Astuce : l’entrée au Palais Royal est gratuite du lundi au jeudi de 16h à 18h, d’octobre à mars). En sortant, allez aussi flâner dans le parc et tout autour de la Plaza de Oriente, qui est également bordée par le Théâtre Royal. http://www.patrimonionacional.es/

Le Marché aux puces du Rastro :   

Tous les dimanches matins, à partir de 8 heures, le quartier de Santa Ana s’anime grâce au Marché aux puces El Rastro. Le marché a lieu autour de la Ribera de Curtidores : une côte pentue, bordée par une centaine de kiosques qui vendent des objets variés et très hétéroclites. On y retrouve côte à côte des vêtements, des  meubles, des films, des livres anciens, plus une foule de gadgets d’hier et d’aujourd’hui. Et les gens qui s’y promènent sont tout aussi hétéroclites; ce qui en fait vraiment une curiosité qui vaut le détour !  D’ailleurs, le marché débouche aussi sur un quartier d’antiquaires, avec certaines boutiques qui ressemblent à de véritables cavernes d’Ali Baba, remplies de vêtements et chapeaux de toutes les époques,  des épées médiévales, des uniformes de la seconde guerre mondiale, etc. (Départ suggéré : Plaza de Cascorro)

Gourmet Expérience :

El Corte Ingles est le grand magasin espagnol par excellence, où l’on trouve de tout (vêtements, accessoires, produits de beauté, voyages, etc.), y compris des spécialités gourmandes. D’ailleurs, leur succursale de Callao, à Madrid, leur a dédié tout un étage, surnommé Gourmet Expérience. Au-delà des boutiques d’épicerie fine se succèdent une foule de petits comptoirs et restaurants qui proposent des tapas, des grillades, des fruits de mer et autres spécialités espagnoles. De plus, cet espace gourmet ouvre sur une vaste terrasse extérieure, qui offre des vues magnifiques sur la Gran Vía de Madrid, entre autres. https://www.elcorteingles.es/aptc/gourmet-experience/

Dans le ciel de Madrid :

Une autre belle expérience pour les épicuriens : un repas en tête à tête sur la terrasse de l’hôtel Me Madrid ! Avec une des plus belles vues de la ville ! De plus, leur restaurant et bar sur le toit – le Radio ME Madrid – attire les jeunes professionnels madrilènes, qui viennent y déguster des cocktails (très originaux), en profitant de l’animation des DJs. Au restaurant, l’équipe de chefs fait aussi preuve de beaucoup d’originalité et d’audace, en proposant de bons produits espagnols, préparés de façon très contemporaine. De façon générale, ce Me Madrid Reina Sophia met tout en œuvre pour refléter l’essence artistique du quartier de Santa Ana; un quartier que fréquentaient beaucoup les auteurs et les artistes, autrefois. L’hôtel organise donc régulièrement des expositions et des événements en collaboration avec la communauté artistique madrilène, comme en témoignent les œuvres contemporaines qui décorent la réception et les couloirs. Bref, les petits bars de la Place Santa Ana et le Me Madrid sont deux bons endroits à voir, pour s’imprégner de l’énergie particulière qui règne dans ce quartier.

Voyez aussi mes textes sur Grenade, Séville et Cordoue :

https://nathaliedegrandmont.com/2018/10/09/espagne-grenade-par-tous-les-sens/

https://nathaliedegrandmont.com/2018/11/29/seville-et-cordoue-a-pied-ou-en-velo/

Informations pratiques :

S’y rendre: En saison estivale, il y a de nombreux vols directs entre Montréal et Madrid, proposés par Air Transat. www.airtransat.com

Train : En Europe, le train est souvent un des meilleurs moyens pour se déplacer d’une ville à une autre. Il existe une panoplie de passes de train qui couvre un ou plusieurs pays (telles que l’Eurail Selectpass, par exemple) et des billets individuels, vendus sur le web. Pour les passes : réservations auprès de Rail Europe : www.raileurope.com.

Bon à savoir : Si vous passez par la gare Atocha, allez voir son jardin de plantes tropicales, tout au fond. Certainement un des endroits les plus originaux pour attendre un train !

Suggestions d’hébergement : Me Madrid : Pas à la portée de toutes les bourses, c’est certain, mais qui propose toute une expérience ! Les chambres sont aussi très élégantes, à la fine pointe et décorées avec des objets uniques et originaux. Plusieurs ont vue sur la Place Santa Ana.  https://www.mebymelia.com/hotels/me-madrid/

Pour plus d’informations: http://www.esmadrid.com

 

 

2 Commentaires

  1. Ping : Espagne : Au pays de Don Quichote | globe raconteuse

  2. Ping : Espagne: Bons plans et astuces à Barcelone | globe raconteuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :