globe raconteuse

Séville et Cordoue: à pied ou en vélo…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tapas, corridas, flamenco … tous ces symboles espagnols sont omniprésents en Andalousie. Et, parce qu’elle borde la Méditerranée et les côtes de l’Afrique, l’Andalousie a été conquise tour à tour par les Romains, les Wisigoths et surtout les Arabes, qui en avaient fait la capitale d’un royaume surnommé El-Andalus, qui dura plus de 8 siècles. Puis, à la fin de cette époque,  les richesses de l’Amérique (découverte par Christophe Colomb en 1492) permettront aux Rois Catholiques d’y faire construire une foule d’églises et de palais somptueux, souvent à même les anciens Alcazars et mosquées des sultans Arabes. Et aujourd’hui, c’est précisément ce mélange – d’influences historiques et religieuses – qui fait le charme de l’Andalousie. Et c’est encore plus vrai à Séville et à Cordoue: deux véritables « princesses » andalouses, qui ont conservé les plus beaux héritages de la période arabe. Voici donc pourquoi ces villes méritent d’être découvertes tout doucement: à pied ou en vélo…

Séville :

Au 15ème siècle, Séville était la plaque-tournante pour le commerce avec le Nouveau Monde ; d’où sa fameuse « Torre del Oro », qui servait de poste douanier sur le fleuve Guadalquivir et de coffre-fort pour entreposer l’or provenant du Pérou… Aujourd’hui, elle est la capitale (et la plus peuplée) de l’Andalousie ! Mais, malgré cela, il demeure possible d’y trouver de petits coins plus tranquilles : notamment dans le quartier populaire du Triana (au sud du fleuve Guadalquivir) et dans celui de Santa Cruz, l’ancien quartier juif de la ville médiévale. Et je vous conseille d’y aller en vélo, d’autant plus qu’il y a beaucoup de pistes cyclables qui mènent dans la vieille ville. Chose certaine, en vélo, on peut ratisser un peu plus large, même s’il faut parfois se méfier des calèches et s’arrêter pour céder le passage aux voitures, à l’occasion. Par contre, comme c’est plaisant de se faufiler à travers des petites églises, des boutiques, des placettes. On profite davantage des fleurs qui pendent aux balcons de fer forgé, on fouine derrière les portes entrouvertes pour admirer les typiques cours andalouses, puis on s’arrête sur les placettes, pour un apéro et quelques tapas, bien entendu !

Au milieu de tout cela, de nombreux exemples de contrastes, en commençant par la fameuse tour emblématique, la Giralda (surmontée d’une girouette). Il s’agit de l’ancien minaret d’une mosquée, alors qu’à côté trône l’une des plus impressionnantes cathédrale gothique, qui abrite notamment le tombeau de Christophe Colomb. En face, on entre dans le Real Alcazar, où l’on découvre les anciens palais royaux de l’époque maure et chrétienne, encerclés par des jardins, remplis d’orangers.

En fin de journée, je vous conseille aussi d’aller vous promener dans le quartier de l’Arenal, pour y voir notamment la Plaza de Toros et les nombreuses boutiques de chapeaux et d’accessoires, liés à la culture de la tauromachie (encore très importante et prisée en Andalousie). Pour vous évader de la chaleur, allez ensuite pédaler ou marcher dans le Parc Maria Luisa, qui avait accueilli l’exposition universelle de 1929. Plusieurs des anciens pavillons d’autrefois ponctuent le parc aujourd’hui, dont l’impressionnante Plaza de Espana.

Etant donné que Séville revendique la paternité du flamenco, c’est aussi l’occasion d’aller voir une performance : dans l’un des nombreux « tablao » (bars-restos) comme Los Gallos, qui réunit sur scène plusieurs artistes et styles différents.

Cordoue :

Séville met la table pour Cordoue : une autre belle andalouse, qui ne compte pas moins de quatre sites classés au Patrimoine de l’Unesco. Ceci inclue l’ensemble de son centre historique, qu’on rejoint en traversant un pont construit… à l’époque romaine ! De l’autre côté commence le labyrinthe de l’ancienne médina, construit précisément ainsi pour confondre l’ennemi, à l’époque… Aujourd’hui, on y croise des petits salons de thé, d’anciens palais devenus musées, des boutiques de souvenirs ou d’artisanat, notamment de cuir ou de céramiques, deux traditions également issues de la période Maure. Et souvent, entre deux ruelles, émerge la tour de cette étonnante Mezquita, le véritable trésor de Cordoue ! C’est aujourd’hui une cathédrale, mais qui fût construite au milieu d’une vaste mosquée, absolument éblouissante avec ses arches mauresques bicolores à perte de vue. Et, remarquons-bien, elles reposent sur des colonnes de marbre disparates, que les Arabes avaient eux-mêmes récupérées d’anciens temples romains. Nul doute, cet endroit est unique au monde, et l’Unesco n’est pas la seule de cet avis !

A voir aussi : les anciens bains Califats (qui expliquent le fonctionnement des hammams de l’époque) et les jardins de l’Alcazar, ornés de belles fontaines.

Voyez aussi mes textes sur Grenade et sur la Costa del Sol: 

https://nathaliedegrandmont.com/2018/10/31/la-costa-del-sol-au-dela-des-plages/

https://nathaliedegrandmont.com/2018/10/09/espagne-grenade-par-tous-les-sens/

Encadré: Informations pratiques:

Pour s’y rendre: On peut rejoindre l’Andalousie via Madrid ou Malaga, qui sont toutes deux desservies par des vols directs d’Air Transat. De nombreux trains relient Madrid et Séville, de même que Malaga et Séville.

Forfaits sur la Costa del Sol : Air Transat propose aussi de nombreux forfaits sur la Costa del Sol, qui peut servir de base pour rayonner en Andalousie. Parmi les possibilités : l’Hôtel Las Arenas, à Benalmadena. Très charmante piscine et sky bar, chambres, repas et prix très corrects. http://www.airtransat.com

Suggestions d’hébergement : A Séville : l’hôtel AC Ciudad. Chambres dernier cri, belle piscine sur le toit. Voisin du Parc Maria Luisa (loue des vélos sur place). www.marriott.com

Conseils : En été, les températures peuvent grimper jusqu’à 40 degrés. Mieux vaut alors concentrer vos visites en matinée et en fin de journée.

Informations complémentaires: www.visitcostadelsol.com,. www.tourspain.es;

.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :