globe raconteuse

Toronto: Pour un week-end culturel et cosmopolite

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un week-end à Toronto ? Absolument ! Car la ville Reine nous offre le « glamour » de ses comédies musicales et un petit côté bohème, dans plusieurs de ses quartiers. En prime, ses musées et ses nombreux quartiers ethniques nous permettent de voyager aux quatre coins du monde, avec quelques billets de métro et sans décalage horaire !

Quelques secrets bien cachés de « Old Town »

Depuis quelques années, la plus vieille partie de la ville – Old Town – connaît un regain de popularité. Et pour ceux qui souhaitent découvrir un autre visage de Toronto, voilà un quartier qui vaut le détour ! Commencez d’abord par une escale au Saint-Lawrence Market, situé presqu’en face du Gooderham building, remarquable à cause de sa structure triangulaire et son style unique. (Quelques rues à l’est du métro King, via la rue Front)

Quant au marché lui-même, il fait beaucoup parler de lui également. En plus d’être le plus vieux au pays (plus de 200 ans !), il a été désigné comme l’un des meilleurs marchés d’alimentation au monde, par le réputé magazine National Geographic. Chose certaine, il abrite plus d’une centaine de kiosques et on y trouve de tout ! Des fruits et légumes, bien sûr, mais aussi des charcuteries, des fromages fins, des huiles d’olive, des vins de l’Ontario (dont certains produits par Wayne Gretzky), des poissons et fruits de mer, des pâtisseries européennes, des viandes (incluant un boucher qui existe depuis 1895 ! ), sans parler des spécialités portugaises, ukrainiennes et bien plus… A goûter surtout: le « peameal bacon sandwich » au Carousel Bakery, l’équivalent du « smoked meat » pour Toronto! On y retrouve aussi quelques restaurants et plusieurs artisans (au sous-sol). http://www.stlawrencemarket.com

Ensuite, descendez quelques coins de rue plus au sud (et quelques autres vers l’est) pour aller casser la croûte dans le secteur de la Distillerie: un autre des secrets bien gardés ! Fondée en1832, la distillerie Gooderham & Worts produisait la moitié des spiritueux de la province à la fin du 19ème siècle, exportant ses whiskys à travers tout le Canada et jusqu’ à New York. Après avoir cessé ses activités dans les années 50, cet ancien site industriel a servi de décors pour certains films puis est devenu un quartier piétonnier, qui s’anime de plus en plus. En effet, les anciens entrepôts de briques abritent maintenant une panoplie de boutiques, cafés et restaurants uniques et originaux. On y retrouve notamment la chocolaterie artisanale Sonoma, la brasserie Mill Street Brew Pub et même, un producteur de saké – Ontario Spring Water Sake Company – qui nous invite à faire des dégustations sur place. Bien sûr, il y a aussi des cafés plus traditionnels (le café Balzac, au décor étonnant) et le bistro Cluny: idéal pour le brunch ou un lunch réconfortant (essayez la soupe à l’oignon!), dans un décor de bistrot parisien très réussi. D’ailleurs, il a la réputation d’être le meilleur bistrot français de Toronto. www.thedistillerydistrict.com

Une journée cosmopolite :

Ce matin, transportons-nous en Chine, par l’intermédiaire des statues et des antiquités chinoises du Royal Ontario Museum. Car ce musée possède la plus grande collection d’artefacts architecturaux hors de Chine (des parties de temples et de tombeaux, des statues, etc.) et plusieurs objets décoratifs d’Asie du sud-est. Mais on y retrouve aussi des antiquités romaines, grecques et égyptiennes, une salle consacrée à l’Afrique, de même qu’une autre consacrée aux amérindiens du Canada. Ce musée a aussi de quoi plaire aux familles: les enfants appréciant surtout la caverne de chauve-souris, les nombreux mammifères naturalisés et la vaste salle qui renferme des dizaines de squelettes de dinosaures et de mammouths. http://www.rom.on.ca

Si vous préférez un musée plus insolite, essayez le Musée Bata de la chaussure, situé deux coins de rue plus loin. Leurs surprenantes collections nous montrent tout le chemin parcouru entre les premières sandales égyptiennes et les bottes des astronautes, en passant par les premiers escarpins rococo et ceux de Marylin Monroe ! Une façon originale d’apprendre l’histoire et les coutumes de différents peuples, avec la beauté et l’esthétisme en prime. http://www.batashoemuseum.ca

Pour un changement d’ambiance et un contraste total, rendez-vous ensuite au coeur de « Little India ». Bien  qu’il s’étende sur 6 ou 7 coins de rue (entre les avenues Greenwood et Coxwell), ce quartier regroupe une centaine de commerces et restaurants qui nous transportent au coeur du continent indien (Inde, Pakistan, Sri Lanka). On peut y trouver des épices ou des légumes typiques (Kohinoor Foods et BJ Supermarket), goûter des spécialités végétariennes du sud de l’Inde (au Udupi Palace) et même, se faire conseiller de la musique ou des films de Bollywood (au Bollywood Music Center). Et, bien sûr, plusieurs boutiques vendent aussi des bijoux et de somptueux saris, que les Indiens portent lors des grandes occasions. Métro College, puis le tramway 506 ( direction est) jusqu’au coin de Gerrard Est et de l’avenue Greenwood. http://www.gerrardindiabazaar.com

Voir aussi mon sujet « Une journée glam à Toronto » (à paraître d’ici quelques jours) 

Et Ambiance indienne à Toronto: https://nathaliedegrandmont.com/2013/10/06/canada-ambiance-indienne-a-toronto/

Informations pratiques :

S’y rendre: Il y a de nombreux vols réguliers d’Air Canada (qui arrivent à l’aéroport Pearson) et ceux de la compagnie Porter, qui atterrissent tout près du centre-ville. http://www.aircanada.com ou http://www.flyporter.com

En train: Les trains de VIA RAIL arrivent aussi en plein centre-ville. Un voyage relaxant, un peu long (5h) mais avec l’internet wifi gratuit et sans les attentes et contrôles à l’aéroport. http://www.viarail.ca

Suggestion d’hébergement: Situé en plein centre-ville, l’Hôtel Chelsea est considéré comme l’un des meilleurs hôtels pour les familles, grâce à son centre aquatique (piscine et glissade), sa salle de jeux pour les adolescents, son restaurant très convivial et ses prix, très corrects. Ils ont aussi une piscine uniquement pour les adultes (sur le toit) et un restaurant-bar plus gastronomique, qui propose d’excellents déjeuners et des spécialités indiennes, servies en soirée. http://www.chelseatoronto.com/en/

Adresses gourmandes: Bistro Cluny, dans le district de la Distillerie. http://www.thedistillerydistrict.com

Informations: http://www.seetorontonow.com/ A lire: Les guides « Toronto » ou « Escale à Toronto » publiés aux Editions Ulysse. http://www.guidesulysse.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :