globe raconteuse

Les Pays-Bas: vive la tulipomanie !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les Néerlandais ont développé un grand intérêt pour les fleurs, dès l’époque où les navires de la Compagnie des Indes orientales revenaient dans les ports chargés d’épices et de bulbes ramenés d’Orient. Au 17ème siècle, il y eut même une période où la tulipomanie provoqua une véritable « bulbe » boursière, au point qu’un seul plant de tulipe se vendait presqu’aussi cher qu’une des élégantes demeures qui bordaient les canaux d’Amsterdam. Fort heureusement, les tulipes ne provoquent plus de telles spéculations aujourd’hui, mais elles demeurent l’emblème des Pays-Bas et un attrait irrésistible… Voici donc 5 endroits pour les découvrir dans toute leur splendeur:

1) Jardins de Keukenhof: 

Situé à Lisse, un peu au sud d’Amsterdam, le jardin de Keukenhof est souvent surnommé « le jardin de l’Europe ». Il ne s’agit pas d’un jardin intime (plus de 800 000 visiteurs en moins de 2 mois) mais il est vrai qu’il impressionne… Grâce à la quantité (plus de 7 millions de bulbes chaque année) et la grande variété de fleurs qu’on y trouve, dont certaines qu’on ne voit jamais ailleurs… Pour cette raison, le Keukenhof sert de vitrine à des centaines de producteurs néerlandais, qui y exposent leurs plus beaux produits, leurs espèces rares, etc.

Chaque année, les jardiniers changent les présentations et adoptent un thème différent, qui sert de fil conducteur pour les arrangements floraux et les expositions dans les pavillons. Le parc comprend plusieurs parties, qui varient du jardin anglais paysager au jardin japonais. Plusieurs plate-bandes bordent également le vaste étang central, y reflétant leurs multiples couleurs, au milieu des cygnes qui s’y pavanent tranquillement. Dans le jardin naturel, les arbustes cohabitent avec les plantes vivaces et les bulbes de fleurs sauvages, tandis que le jardin historique propose d’anciennes espèces de tulipes. Mais comme toutes ses belles du printemps sont éphémères, le Keukenof n’ouvre ses portes que huit semaines par année: de la mi-mars à la mi-mai. http://www.keukenhof.nl/fr

2) Château de Keukenhof:

L’histoire du Keukenhof commence dès le 15ème siècle. A l’époque, c’était un terrain sauvage qui servait à la chasse et à la cueillette d’herbes, destinées à la cuisine du château de la comtesse Jacqueline de Bavière. C’est d’ailleurs ce qui explique le nom Keukenhof, qui veut dire « jardin de la cuisine ». Plus tard, ce grand domaine tomba entre les mains de riches familles de commerçants, qui demandèrent à un paysagiste de concevoir un jardin d’inspiration anglaise. Bien qu’il ait été agrandi depuis, ce jardin de 1857 constitue encore la base du parc. Le parc ferme ses portes en mai, mais le château de Keukenhof, lui, demeure ouvert toute l’année, proposant des visites guidées de la demeure historique ou des balades libres dans le jardin.

3) Pédaler au milieu des champs…

Au centre du Keukenhof, un moulin à vent historique permet d’avoir une vue plongeante sur les champs de fleurs qui se déploient tout autour, dans la campagne de Lisse. Dès qu’on aperçoit ce tableau (digne d’une peinture de grand maître !), on trépigne d’impatience d’aller découvrir ces champs de plus près. Et, de fait, on peut le faire en péniche (tours proposés par le Keukenhof) ou, mieux encore, en vélo… Juste à la sortie du jardin, le kiosque de la compagnie Rent a bike Van Dam offre des vélos en location (incluant des tandems !) et des circuits guidés. Lorsqu’on choisit de partir sans guide, on nous remet des tracés d’itinéraires assez faciles (de 8 à 20 km de longueur). Chose certaine, cette balade est vraiment à la portée de tous, nous conduisant sur des rangs  tranquilles, au milieu desquels se déploient des mosaïques de fleurs, qui nous donnent envie d’arrêter tous les 100 mètres. En fait, les champs de fleurs se suivent de si près qu’on se retrouve dans des nuage d’effluves quasi-permanents, qui se fondent les uns dans les autres. Une balade qui nous fait vivre et ressentir le printemps pleinement ! http://www.rent-a-bikevandam.nl

4) Sur les canaux d’Aalsmeer:

Tout autour d’Amsterdam, il y a aussi une foule d’autres jardins et serres que l’on peut visiter, bien après la saison des tulipes. Pour ceux qui aiment les fleurs, il faut organiser une petite incursion dans le village d’Aalsmeer, situé à une vingtaine de minutes au sud d’Amsterdam. Depuis des siècles, Aalsmeer est la capitale mondiale de la production et de l’exportation de fleurs. Là aussi, on propose donc des tours de péniche sur les canaux, qui font escale dans certaines serres de lilas, de même qu’au Musée et jardin historique de Thuin, qui met en vedette les outils et méthodes traditionnels, plus de nombreuses variétés de fleurs anciennes.

5) Flora Holland:

Toujours à Aalsmeer, il ne faut surtout pas manquer le centre Flora Holland: le plus grand centre de distribution de fleurs au monde. Vingt et un millions de plantes et de fleurs coupées y sont vendues aux enchères quotidiennement, dont 9 millions de roses, la « fleur de l’amour » et la plus populaire de toutes ! Chose certaine, je vous promets que vous verrez plus de fleurs ici,  en une seule journée, que dans toute votre vie… Pendant que les acheteurs procèdent à leurs transactions dans la salle des enchères, les visiteurs, eux, ont accès à certaines parties du complexe, notamment aux immenses entrepôts. C’est là qu’on découvre toute l’envergure de cette industrie aux Pays-Bas,  alors que des centaines de voiturettes y zigzaguent, en chargeant les lots de fleurs à expédier aux quatre coins de la planète… Un spectacle ahurissant ! https://www.royalfloraholland.com/en

Voyez aussi mon sujet sur Amsterdam : https://nathaliedegrandmont.com/2014/04/25/pays-bas-amsterdam-cote-cour-et-cote-jardin/

Informations pratiques:

S’y rendre : Amsterdam se trouve à 3 heures et demie de train de Paris et deux heures de Bruxelles, via le TGV Thalys. Lorsqu’on planifie de faire plusieurs déplacements aux Pays-Bas ou dans les pays voisins, mieux vaut se procurer une des nombreuses passes ferroviaires vendues par Rail Europe. Par contre, pour emprunter les trains rapides, il faut aussi réserver ses sièges (coûts en supplément). http://www.raileurope.ca

Pour se rendre au Keukenhof: Il y a des trains qui mènent à Lisse et de nombreuses excursions qui combinent le transport jusque là-bas et le billet d’entrée.

Pour se rendre à Aalsmeer: Prendre l’autobus 172, à partir de la Gare centrale d’Amsterdam. Flora Holland est ouvert du lundi au vendredi, mais il faut s’y rendre tôt le matin, entre 8h et 10h .

Suggestion  d’hébergement : The Citizen M, à Amsterdam. Branché, moderne mais chaleureux, cet hôtel-boutique a remporté de nombreux prix de design, notamment pour l’utilisation originale (et optimale) de l’espace. Les chambres y sont petites mais décorées avec ingéniosité. Les salons, le restaurant et le bar sont ouverts 24 heures. Un hôtel idéal pour les voyageurs d’affaires ou les amateurs de design. https://www.citizenm.com/

Pour préparer son voyage: www.holland.com, https://www.iamsterdam.com/fr

 

8 Commentaires

  1. Ping : Amsterdam: côté cour et côté jardin ! | globe raconteuse

  2. Ping : Pays-Bas: apéro et séjour de princesses… | globe raconteuse

  3. Ping : Astuces: L’Europe, de toutes les façons… | globe raconteuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :