globe raconteuse

Cuba : Quoi faire à Cayo Coco et Guillermo ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On raconte que, dans les années 50, l’auteur américain Ernest Hemingway et Fidel Castro venaient souvent pêcher l’espadon dans l’archipel des Jardins du Roy. C’est ainsi que naquit l’idée de développer son potentiel touristique, en y faisant construire une immense jetée de 17 kilomètres, qui relie maintenant l’archipel à l’île principale. Aujourd’hui, le gouvernement a encore de grandes ambitions pour les Jardins du Roy (Cayo Coco et Cayo Guillermo) qui sont parmi les destinations balnéaires les plus populaires et les plus prometteuses du pays…

1) Découvrir la mangrove: 

L’écosystème des cayos camoufle une foule d’espèces, dont plus de deux cents espèces d’oiseaux et plusieurs d’entre elles endémiques (uniques à cette région!). C’est pour protéger cette faune et cette flore particulières que le gouvernement cubain y a créé la Réserve Buena Vista, qui a aussi été classée Réserve de la Biosphère. Heureusement, certains hôtels proposent des excursions, sur la thématique de la nature.

2) Profiter des plages:

Bien sûr, il y a de nombreuses plages invitantes dans cet archipel…  Mais la plage Pilar, à Cayo Guillermo, figure parmi les plus réputées: parce qu’elle possède les plus hautes dunes (jusqu’à 15 mètres de hauteur) et parce qu’elle était la préférée de Fidel Castro lorsqu’il venait par ici. Il est possible de s’y rendre en taxi.

3) Une journée de thalasso: 

Envie de profiter des bienfaits de la mer, autrement ?  Essayez le Centre de thalassothérapie Acuavida, situé à Cayo Coco. On y retrouve des salles et des installations de haut niveau, des tentes de massages sur la plage et plusieurs piscines à jet, avec vue sur la mer. On peut aussi relaxer au bar et dans les hamacs, dispersés tout autour du site. Leurs soins, très variés, utilisent souvent les algues, la boue et/ou d’autres éléments naturels provenant de la mer.

4) Admirer les dauphins :

Cayo Guillermo possède également un Delphinarium, où l’on peut nager et interagir avec les dauphins. Personnellement, je préfère les voir dans leur habitat naturel; ce pourquoi je vous conseille aussi une croisière en catamaran. Lors de ma dernière visite, nous avons pu apercevoir une horde de dauphins, qui sont venus nager tout près du bateau… Quelle belle rencontre ! Cela dit, la marina de cette région s’est beaucoup améliorée. Et on y propose de plus en plus d’excursions en catamaran, qui incluent généralement un arrêt pour faire du snorkeling.

5) L’usine sucrière:

Très intéressant également: la visite de l’ancienne usine sucrière, située tout près de la ville de Moron. Autrefois, il y avait des dizaines d’usines comme celles-ci à Cuba. Malheureusement, il n’en reste plus beaucoup en opération, mais certaines d’entre elles – dont celle de Moron – ont été transformées en musée. Outre les outils et les procédés de fabrication, on peut y voir un ancien train à vapeur, qui transportait jadis la canne à sucre des champs jusqu’à l’usine. Certaines excursions incluent d’ailleurs un petit tour à bord du train.  Renseignez-vous à votre hôtel, si ce type d’excursions vous intéresse.

Voyez aussi :

Cuba: 10 raisons d’aimer la Havane

Et:

https://nathaliedegrandmont.com/2016/03/11/astuces-quoi-de-neuf-a-cuba/

Informations pratiques:

Informations: www.gocuba.ca

A lire: Fabuleuse Cuba ou Comprendre Cuba, publiés par les Éditions Ulysse. (http://www.guidesulysse.com)

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :