globe raconteuse

Japon: Les apparences trompeuses

Au Japon, les palais impériaux, les temples et les musées nous font découvrir leur lot de merveilles. Mais l’aventure et le dépaysement proviennent aussi d’une foule de petits gestes quotidiens qui, soudain, n’ont plus rien de banal. Manger, boire, prendre un bain et même dormir font l’objet de rituels déconcertants à prime abord, mais qui deviennent fascinants lorsqu’on apprend à les apprivoiser.

Comme au temps des geishas et des samourais, la cérémonie du thé est encore aujourd’hui l’une des plus importantes de la culture japonaise. Heureusement, il nous est possible d’y assister à différents endroits, comme au Musée de la céramique, à Nagoya. Leur maître de thé y exerce son art depuis plus de 40 ans, ayant débuté sa formation dès l’âge de 15 ans. « Cette cérémonie, nous explique-t-elle, englobe plusieurs aspects; en commençant par la décoration, l’harmonie générale du lieu et le choix judicieux des arrangements floraux, qui doivent toujours refléter la saison ». Bien sûr, des codes stricts dictent aussi la sélection et la préparation du thé : dans ce cas-ci, un  thé matcha (thé vert broyé) dont on récolte uniquement les meilleures feuilles, à la main. Et évidemment, le service lui-même fait l’objet d’un cérémonial, chorégraphié avec précision. Une seule tasse à la fois, déposée solennellement devant chacun, la face devant nous. À notre tour, il faut ensuite retourner la tasse deux fois (dans le sens des aiguilles d’une montre), la prendre dans la main gauche puis la tourner une fois encore dans l’autre sens. Ensuite, on peut savourer le thé, idéalement en trois gorgées…

Presque tous les repas comportent aussi leur lot de surprises, y compris le déjeuner, où il n’est pas rare de voir apparaître des poissons frits, des algues ou des végétaux marinés. Mais, heureusement, la majorité des hôtels nous proposent aussi le déjeuner occidental : un petit sursis fort apprécié, certains matins ! Midi et soir, par contre, nos papilles s’aventurent en terrain inconnu, d’autant plus que certaines régions se spécialisent dans la multiplication des plats… Certains repas comprennent obligatoirement une dizaine ou une douzaine de mets différents, présentés dans une panoplie de contenants de toutes les formes et grosseurs. Au premier regard, c’est tout juste si on y reconnaît la soupe et le bol de riz ! Et, comme les Japonais aiment beaucoup s’amuser avec les colorants alimentaires, il faut se méfier des apparences, qui sont souvent trompeuses… Ces petites boules roses et vert lime paraissent être des sucreries ? Mais en y croquant, surprise ! Ce sont des végétaux marinés, aux antipodes de ce qu’on pensait !

Voilà pourquoi nos papilles et notre estomac vont de surprises en surprises au Japon. Parfois, on mange un peu moins qu’on le souhaiterait… Mais au chapitre des chocs culturels, ce pays ne nous laisse pas sur notre appétit !

Un commentaire

  1. Ping : Japon: 5 incontournables à Tokyo | globe raconteuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :