globe raconteuse

Belgique : Complètement choco !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

DEVENEZ FAN DE LA PAGE FACEBOOK, POUR PROFITER DE CONSEILS VOYAGE PERSONNALISES.

Chaque fois que j’y retourne, je constate avec joie (et un peu d’appréhension pour mon tour de taille…) à quel point Bruxelles demeure une ville de tentations gourmandes… Gaufres, frites, macarons, cafés liégeois, pâtisseries, « speculoos » (biscuits au gingembre), bières, alouette ! Mais comme si cela n’était  pas déjà assez, il y a aussi le chocolat… LA tentation par excellence ! Et c’est d’autant plus vrai qu’à Bruxelles, les chocolats sont créés, préparés et présentés comme des oeuvres d’art… ou presque ! Avis aux chocooliques : les escales qui suivent peuvent mener à quelques excès… (ah! qu’importe, c’est si bon de temps en temps !)

1) Les mains dans le chocolat !

Le chocolatier Zaabar possède la même élégance que le quartier dans lequel il est situé, en bordure de la chic avenue Louise. Leur boutique est vaste, attrayante, décorée de panneaux explicatifs et de statuettes en chocolat, sans parler de leurs vaste choix de truffes et de tablettes, qui marient le chocolat avec des épices exotiques des quatre coins du monde. Au comptoir, on nous invite aussi à déguster quelques variétés de chocolat chaud: classique ou épicé. Mais heureusement, l’expérience ne s’arrête pas là, car on peut aussi mettre la main à la pâte (de chocolat, bien sûr !), en participant à leurs ateliers de chocolat, proposés tous les mercredis et samedis (de 14h30 à 15h30). Durant cet atelier d’une heure, le chocolatier nous montre comment il tempère et prépare soigneusement son chocolat. Ensuite, il nous tend le cornet rempli de chocolat coulant, pour qu’on puisse réaliser nous-mêmes notre propre tablette, de même qu’une assiette d’une douzaine de mendiants (petites galettes de chocolat), que l’on décore avec des grains de poivre, de la cardamone, des pistaches, de la cannelle ou d’autres épices qui nous inspirent… Bon, certains de nos mendiants ne sont pas aussi ronds et parfaits que ceux du pro; mais l’expérience est tellement amusante et intéressante ! Sans parler qu’on repart ensuite avec nos créations… Dont l’allure n’affecte pas le goût, d’ailleurs !  (Nécessaire de réserver pour les ateliers: 15 euros par personne le mercredi, 20 euros le samedi. Durée: 60 minutes. 125, Chaussée de Charleroi) http://www.zaabar.be

2) De l’art ou presque…

Le quartier du Sablon possède aussi ses grands maîtres chocolatiers. Darcis, Galler ou encore Pierre Marcolini, qui contrôle son produit de A à Z, en important et torréfiant lui-même ses fèves de cacao. (1 rue des Minimes, Place du Grand Sablon. http://www.marcolini.be)

3) Des créations exotiques :

Laurent Gerbaud, un jeune chocolatier en pleine ascension, s’amuse aussi à combiner le chocolat noir avec du gingembre, des baies rouges de Perse, des pamplemousses, des piments doux et plusieurs autres épices et noix exotiques. (2D, rue Ravenstein; http://www.chocolatsgerbaud.be )

4) Un musée chocolaté !

Les « choco-oliques » peuvent aussi faire un saut au Musée du cacao et du chocolat, situé sur la Grande Place. De nombreux panneaux et objets nous expliquent toutes les étapes de la fève au produit fini et les visites se terminent généralement par de sympathiques démonstrations, animées par un chocolatier. (9-11 rue de la Tête d’Or)

5) Salon de thé A.M. Sweet :

Oui, on y retrouve du chocolat et des pâtisseries maison que l’on peut déguster sur place, dans leur salon de thé. Mais cette charmante boutique propose également toute une panoplie de bonbons d’hier et d’aujourd’hui, avec lesquels les Belges ont grandi. Parmi ceux-là, il y a notamment les Cuperdons: des  bonbons gélatineux à la framboise. A goûter absolument !  (4, rue des Chartreux.)

Voyez aussi mon article sur Mons: https://nathaliedegrandmont.com/2015/02/04/belgique-mons-et-merveilles-en-2015/

Et celui sur les musées de Bruxelles: https://nathaliedegrandmont.com/2015/04/16/bruxelles-des-musees-de-tous-les-genres/

Informations pratiques:

S’y rendre: Air Canada propose maintenant un service régulier sans escale entre Montréal et Bruxelles et ce, toute l’année. En saison estivale, ces vols Montréal-Bruxelles sont proposés tous les jours.  http://www.aircanada.com

Où loger ? L’Hôtel Sandton Pillows: Déjà, le lobby et le bar de cet hôtel ont des allures de boudoir d’une autre époque, avec des fauteuils et une décoration couleurs bonbon, justement ! Les chambres sont vastes, elles aussi décorées avec goût et munies d’équipements dernier cri. De plus, cet hôtel (4 étoiles) est très bien situé: à quinze minutes de marche de la Grande Place et à proximité d’une station de métro. (17, Place Rouppe.) http://www.sandton.eu/pillowsbrussels

Bed & Brussels: Cette association regroupe 350 chambres d’hôte de qualité, réparties dans le centre et les quartiers résidentiels. http://www.bnb-brussels.be

Pour casser la croûte ? Chez Les Filles, qui donne vraiment l’impression de manger chez des amies. D’ailleurs, ce restaurant est installé dans un immeuble résidentiel et annoncé par une ardoise sur le trottoir (heureusement, car sinon, on le manquerait facilement !) A l’intérieur, on se laisse guider jusqu’à l’étage par les bonnes odeurs de pâtisseries, qui émanent des cuisines. Puis, on arrive dans une salle conviviale et lumineuse, où l’on s’installe autour de grandes tables, à la bonne franquette. Et on y mange une cuisine de type maison, préparée avec des produits frais et biologiques. On se sert soi-même sur le comptoir, qui propose chaque jour des menus différents, inspirés de la saison. ( 2 choix d’entrées, 1 plat chaud, 2 accompagnements et un dessert, pour 16 Euros le midi et 25 euros le soir) (46, rue du Vieux Marché aux Grains) http://www.lesfillesplaisirsculinaires.be

Pour des informations supplémentaires : Communiquez avec l’Office de Promotion du tourisme de Wallonie-Bruxelles, qui possède un bureau ici même, au Québec (à Québec). On peut leur demander des questions, des suggestions et/ou leur commander certaines brochures. 1 877 792-4939, http://www.belgique-tourisme.qc.ca

 

 

2 Commentaires

  1. Ping : Belgique: Mons et merveilles en 2015 | globe raconteuse

  2. Ping : Bruxelles: des musées de tous les genres | globe raconteuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :