globe raconteuse

Jordanie : Expériences mémorables, entre mer et désert

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Jordanie est un pays qui réserve une foule d’expériences différentes: des bains dans la Mer morte jusqu’aux nuits sous la tente dans le désert du Wadi Rum; sans parler des marchés colorés, des anciennes villes romaines et des nombreux sites de l’Unesco, tels que Pétra. En voici quelques-unes, que je garderai en mémoire encore longtemps !

1) Dans les dunes du Wadi Rum:  

Le Wadi Rum est le seul véritable désert de Jordanie, puisqu’on y retrouve des dunes de sable, bordées par de splendides montagnes de calcaire qui atteignent jusqu’à 1700 mètres de hauteur. D’ailleurs, le Wadi Rum a servi de décor au film Lawrence d’Arabie. Aujourd’hui, même si les touristes sont plus nombreux qu’à l’époque de Lawrence, le Wadi Rum n’en réserve pas moins des moments magiques, que l’on choisisse de l’explorer en jeep, à dos de dromadaires ou les deux, ce qui est encore mieux ! L’après-midi, nous l’avons sillonné en jeep, en prenant le temps d’aller sentir le sable rouler sous nos pieds dans les hautes dunes de sable, puis en s’arrêtant pour déguster un thé à la menthe sous une tente de bédouins. Et, au fur et à mesure que le soleil descendait, ses rayons plus doux faisaient ressortir davantage les multiples formes et couleurs des rochers. Un véritable spectacle: qui culmine avec le coucher du soleil et le bleu surréaliste du ciel, qui survient juste après.

2) Sous les étoiles:

Plusieurs compagnies , dont Captain’s Tourist Services, possèdent également des sites de campements dans le désert. Dans le cas de Captain’s Tourist Services, ils ont un campement principal (pour les voyageurs individuels) et un autre plus intime, qui peut être loué en exclusivité par des groupes. Le nôtre a eu la chance de séjourner dans un de ces campements plus petits, où l’on nous a préparé un BBQ assez spécial (viandes cuites dans un récipient, enterré sous le sable). Le souper a été  suivi d’une soirée de musiques et de danses bédouines, à la lueur du feu et des étoiles. Après, chacun avait le choix de dormir sur les poufs à la belle étoile ou sur un lit de camp dans les tentes, tissées de poils de chèvres, comme celles des Bédouins. Evidemment, bien qu’on y trouve quelques toilettes (à l’extérieur des tentes), l’hébergement dans ce campement demeure assez rustique. Mais la plupart des participants en sont bien conscients et savent que çà fait partie de l’aventure… (Voir plus bas)

Au réveil, rien de tel qu’une promenade en dromadaire ! On part au petit matin, alors qu’il fait encore frais. Mais rapidement, le soleil se met à nous réchauffer et fait briller les dunes, comme de véritables pépites d’or… De quoi oublier instantanément nos petits maux au derrière et au dos…

3) La splendeur de Pétra :

Vous vous souvenez du film Indiana Jones et la dernière croisade ? Ce célèbre archéologue empruntait le long canyon étroit (le Siq) qui mène juste en face du « Trésor« , situé à l’entrée de Pétra. Bien que ce surnom soit attribué à un tombeau en particulier, il qualifie bien l’ensemble du site… Car cette immense cité taillée dans la pierre (il y a plus de 2500 ans !) figure au Patrimoine de l’Unesco ET vient d’être nommée parmi les sept nouvelles merveilles du monde, rien de moins ! La ville aurait été construite autour de 312 avant Jésus-Christ et déjà, elle renfermait d’ingénieux systèmes d’alimentation en eau, un immense théâtre, des temples et surtout, d’impressionnants tombeaux, tous taillés à même la pierre rosée des montagnes. Les Nabatéens, qui contrôlaient alors  la Route de l’encens (en provenance du Yémen), en avaient fait leur capitale, qui servait de carrefour pour les nombreuses caravanes. Mais si le site de Little Pétra (non loin) servait à accueillir les commerçants, celui de Pétra était destiné à accueillir les invités de marque… Une chose est certaine: la taille et la beauté de Pétra impressionnent encore tout autant… Par contre, il faut marcher quelques kilomètres pour rejoindre le site principal, sans parler des nombreux sentiers secondaires qui mènent vers d’autres bâtiments, perchés en montagne. Heureusement, plusieurs jeunes Bédouins tiennent des kiosques de rafraîchissements et, pour quelques dollars, proposent de nous ramener à l’entrée à cheval ou en dromadaire.

4) Souvenirs romains, à Jerash :

En étant au carrefour de l’Europe, de l’Afrique et de l’Asie, la Jordanie a vu passé toutes les grandes civilisations, ou presque… On y retrouve donc des lieux cités dans la Bible, des châteaux qui ont servi pour les Croisades, plus de nombreux vestiges des civilisations grecques et romaines. C’est le cas de Jerash, située dans le nord du pays. Fondée par les Grecs (par un général d’Alexandre le Grand), Jérash est devenue ensuite une grande cité romaine: aujourd’hui considérée comme l’une des plus représentatives de cette civilisation. Dès l’entrée, l’arche d’Hadrien et l’hippodrome nous donnent une idée de grandeur. Puis surviennent les nombreux temples perchés, le théâtre, le forum et la belle rue (Cardio Maximus) bordée de colonnes, dont les pavés portent encore les traces des chars romains…

5) Flotter dans la Mer morte :

D’ailleurs, si vous avez envie d’imiter les Romains ou la Reine Cléopâtre, allez vous baigner dans la Mer morte… En fait, baigner n’est pas le mot juste; car on ne nage pas dans cette mer, on y flotte ! Oui, oui, même après s’être régalé de toutes les spécialités gourmandes du pays, pas de danger de toucher le fond ! Parce qu’il s’agit du plan d’eau le plus bas de la planète (423 mètres sous le niveau de la mer) et l’un des plus salés (34% de salinité). Même en le sachant, je suis demeurée sceptique jusqu’à la dernière minute…  Mais oui, même s’il n’y a qu’un ou deux pieds d’eau, on dirait qu’un fantôme nous tient dans ses bras… En tout cas, c’était une sensation tellement étrange que j’ai été prise de fou rire aussitôt ! Rassurez-vous, il n’y a ni fantôme ni aucun autre organisme vivant dans cette mer (d’où son surnom de mer « morte »). Mais cette eau contient une vingtaine de minéraux, apparemment très bons pour la santé. Idem pour la boue récoltée dans le fond de la mer ! Voilà pourquoi on croise aussi sur ces plages des « fantômes » enduits de boue… Il paraît que çà fait rajeunir de quelques années ! En tout cas, foi d’une fille qui l’a essayé, on en ressort avec une véritable peau de bébé…

Informations pratiques:

Pour s’y rendre:  La compagnie Royal Jordanian propose 2 vols directs par semaine entre Montréal et Amman, la capitale du pays. Le vol dure 10 heures trente à l’aller et douze heures au retour (à cause des vents). Mais il se déroule de nuit, dans les deux cas. http://www.rj.com

Dans le Wadi Rum: Captain’ s Tourist Services propose des excursions en jeep et en dromadaire  dans le désert, plus des nuitées dans des campements de tentes bédouines. Dans leur campement principal, une nuitée coûte env. 60$ (lit simple) et 80$ (en double). En groupe, on peut aussi réserver un campement privé; ce qui s’accompagne d’un souper et d’une soirée de musique (env. 175$ Can. par pers.) http://www.captains-jo.com

Séjour de princesse: On trouve surtout des hôtels assez haut de gamme sur les rives de la mer Morte, dont le Kempinski Ishtar, qui offre un cadre très élégant et des services dignes d’un palace. Plusieurs piscines, des buffets impressionnants, de vastes chambres avec wifi. http://www.kempinski.com/en/dead-sea/hotel-ishtar

Informations complémentaires:  http://www.visitjordan.com

2 Commentaires

  1. Ping : Qatar: 40 degrés…sans ombre | globe raconteuse

  2. Ping : Jordanie: Rencontres avec les Bédouins | globe raconteuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :