globe raconteuse

Anguilla: Trouver son coin de paradis, au soleil

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Située juste en face de Saint-Martin, Anguilla est longue et étroite comme une anguille, possède 14 000 habitants et se traverse en moins de 40 minutes. « Bon, OK, peut-être 45 si l’on doit s’arrêter à l’un des 6 feux de circulation, explique mon chauffeur… ». Et ces feux de circulation ont fait leur apparition il y a quelques années à peine. Evidemment, sur cette petite île, presque tous les habitants se connaissent; d’autant plus qu’ils s’appellent tous Fleming, Gums ou Richardson; une demi-douzaine de noms de famille différents, tout au plus. Et les plus âgés se souviennent que, dans les années 60, leur île était encore dépourvue d’électricité, de téléphone et de routes asphaltées.

D’ailleurs, encore aujourd’hui,  plusieurs habitants décrivent leur île en énumérant ce qu’elle n’a pas:  « Pas de gros navires de croisière (sauf les petits navires haut de gamme), pas de Mc Do, de KFC ni aucune autre chaîne de restauration rapide. Anguilla ne possède pas de gros aéroport international non plus. En fait, la plupart de ses visiteurs atterrissent sur l’île de Saint-Martin (en face),  puis traversent jusqu’à Anguilla en utilisant les navettes maritimes ou des bateaux-taxis. D’ailleurs, cette arrivée à l’île en bateau fait vraiment partie de son charme et limite le tourisme de masse. C’est précisément ce qui en fait une île beaucoup moins fréquentée: idéale pour trouver son petit coin de paradis au soleil, d’autant plus qu’elle possède des dizaines de plages de rêve souvent bien tranquilles…

Par contre, Anguilla ne possède pas non plus de grandes chaînes hôtelières ni de grands hôtels tout inclus ! Et il s’ agit d’ un choix délibéré, qui semble être bien accepté par tous : du gouvernement jusqu’ aux locaux, qui y voient là un moyen de préserver la tranquillité de leur île et d’encourager les visiteurs à essayer ses nombreux restaurants… De fait, l’île possède un grand nombre de restaurants: des petits comptoirs sur le bord de la route en passant par les restaurants en bord de plage, auxquels s’ajoutent une bonne dizaine de restaurants gastronomiques. Du côté de l’hôtellerie, le gouvernement a donc capitalisé sur une clientèle moins nombreuse mais plus sélecte. Malheureusement, plus sélecte veut aussi dire plus fortunée, car la plupart des hôtels d’Anguilla sont des propriétés indépendantes, de moyenne taille, qui proposent des prestations de luxe. Par contre, pour ceux qui cherchent un coin de plage loin des foules ou un endroit spécial pour célébrer une lune de miel ou un anniversaire, vivement Anguilla !  De fait, malgré sa petite taille, cette île possède plusieurs hôtels et villas haut de gamme qui sont régulièrement cités parmi les meilleurs des Caraibes par les magazines Conde Nast, Travel& Leisure et cie.

Des hôtels de rêve…

C’est le cas de l’hôtel Cap Juluca: un habitué des palmarès et chouc de plusieurs magazines, avec raison… Cap Juluca se trouve au carrefour de Maundays’ Bay et Cove Bay : deux longues plages baignées par cette eau turquoise qui en fait rêver plus d’un ! L’hôtel combine des meubles et des aménagements plus modernes, au cœur d’ une architecture et d’ éléments de décoration mauresques. A l’exception des repas (toujours à la carte, partout dans l’ île), cette propriété se rapproche un peu des tout-inclus parce qu’ elle propose une foule d’ activités, comprises dans le séjour. Les hôtes peuvent utiliser sans frais toutes les embarcations nautiques (catamarans, kayaks, etc.) et disposent aussi d’une centaine de livres et de DVD, mis à leur disposition dans la nouvelle bibliothèque. On nous propose aussi des excursions de « snorkelling » en face de la baie, des soirées de cinéma sur la plage, des petits concerts sur la terrasse au moment du coucher du soleil et des lecteurs MP3, remplis avec une sélection de succès locaux.

Depuis quelques années, Anguilla a également vu foisonner les complexes de villas, comme le Viceroy, qui propose d’ immenses villas de quatre à cinq chambres chacune. Pour le moment, le Viceroy fait beaucoup jaser : parce qu’ il affiche un style résolument contemporain, un peu à l’ image des hôtels boutique branchés, que l’ on retrouve dans certaines villes. Des chaises très design dans les couloirs, des œuvres d’ art accrocheuses à l’ entrée du restaurant et dans le lounge extérieur, idem à l’ intérieur des villas. Ces dernières possèdent toutes un immense salon, une cuisine équipée dernier cri, un réseau sans fil et surtout, une terrasse avec une piscine à débordement privée. Oui, il y a pire dans la vie !

 Informations pratiques:

Bon à savoir: Les habitants d’ Anguilla détiennent un passeport britannique (il s’ agit d’un territoire outre-mer de la Grande-Bretagne) et bénéficient d’un niveau de vie relativement prospère par rapport à plusieurs autres îles des Caraibes.

Pour s’y rendre: Cette année, Vacances Transat propose justement des « combos » très originaux qui nous permettent de séjourner quelques nuits dans la partie française de Saint-Martin et quelques autres dans un hôtel boutique (L’Anacona) ou un 5 étoiles d’Anguilla (le Cuisinart Resort & Spa). Leurs forfaits « duos » incluent le vol vers Saint-Martin, le transfert à Anguilla par traversier et les déjeuners dans les deux hôtels de Saint-Martin. A partir de 1929$ (pour l’hôtel L’Anacona) et à partir de 2039$/1 sem. pour le Cuisinart. (incluant les taxes.) http://www.vacancestransat.com

Pour en savoir plus: www.capjuluca.com; www.viceroyanguilla.com. Et Office de tourisme d’Anguilla au Canada : 1 866-348-7447. http://www.ivisitanguilla.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :