Tourisme lent et gourmand, dans le terroir du Prosecco

Visiter Venise sans boire un Spritz sur une terrasse ? Impensable… Or, le Prosecco est aussi en vedette à Padoue, Trieste, Vicence, Belluno, Udine, Gorizia, Pordenone et Trévise, qui accueille d’ailleurs le siège social du Consortium Prosecco DOC. J’ai eu la chance de rencontrer son directeur, Luco Giavi, qui était de passage à Montréal. C’était une belle occasion pour discuter d’oenotourisme et du vaste terroir du Prosecco DOC, situé entre mer et montagnes, au nord-est de l’Italie, à moins d’une heure de Venise. Or, pour qui souhaiterait fuir les foules de Venise, voilà justement un bel exemple de tourisme (plus) lent, servi avec des bulles et plusieurs autres expériences variées… En voici quelques-unes :     

Photo d’ouverture: Foodistas

Autres photos: Consortium du Prosecco DOC

Par ici, les tentations gourmandes !  

Le Prosecco DOC est un vin de couleur jaune pâle ou rose pâle, effervescent ou pétillant, qui est devenu une appellation AOC Garantie (AOCG) en 2009. Son terroir englobe deux régions – la Vénétie et la Frioul-Vénétie Julienne– qui se déploient entre la mer Adriatique et les Dolomites, jusqu’aux frontières avec la Slovénie, la Croatie et l’Autriche. Sur tout ce territoire, plus de 12 000 entreprises vinicoles, souvent des petites exploitations familiales, fournissent des vignes aux différents producteurs de mousseux (près de 360 d’entre eux). Bien sûr, au milieu de tout cela, plusieurs vignobles ouvrent leurs portes aux visiteurs, dont le vignoble Biancavigna (à Conegliano), la Casa Paladin (Annone Veneto), la Cantina Pizzolato (à Villorba) et San Simone (à Porcia), pour ne citer que ceux-là. https://www.biancavigna.it,  https://www.casapaladin.it/, https://www.lacantinapizzolato.com, https://www.sansimone.it,

D’autres – dont la Villa Sandi, la Tenuta Santomè, Giusti Wines et Isola Augusta – proposent également de l’hébergement sur place. (www.villasandi.it/it/, http://www.tenutasantome.com, http://www.giustiwine.com, http://www.isolaaugusta.com )

Chose certaine, le Prosecco DOC y est en bonne compagnie, car son terroir compte une douzaine d’autres produits gourmands d’appellation contrôlée, dont plusieurs fromages de montagne et le fameux gâteau tiramisu, qui a été créé dans la ville de Trévise. D’ailleurs, à Trévise, ce gâteau fait même l’objet d’un concours annuel, visant à déterminer quels pâtissiers et restaurateurs produisent les meilleurs… (Bonjour les tentations !)

Cela dit, en plus d’être surnommée la ‘Petite Venise’, Trévise possède une véritable culture de l’apéro. Ses canaux et ruelles regorgent de petits bars où les locaux adorent se réunir en fin de journée, pour étirer l’heure de l’apéritif avec… un prosecco rosé, par exemple ! Et sur les tables, on risque aussi de voir quelques-uns des nombreux cocktails – le Negroni, le Bellini, le Spritz, et d’autres – qu’on prépare avec ce vin mousseux…    

D’ailleurs, si vous souhaitez trinquer avec du Prosecco DOC pour les Fêtes cette année, leur site internet compte de nombreuses recettes et idées gourmandes : https://www.prosecco.wine/en/news/50-shades-spritz, https://www.prosecco.wine/en/cocktails/bellini https://www.prosecco.wine/en/cocktails/rossini

Une variété d’expériences :

Chose certaine, tout le terroir du Prosecco DOC a de quoi nous mettre en appétit, dans tous les sens du terme ! D’ailleurs, on y accueillera les prochains Jeux olympiques d’hiver en 2026, à la station de ski de Cortina d’Ampezzo. Et en été, il y a de multiples possibilités pour y faire de la randonnée, du vélo ou de l’équitation, entre deux visites gourmandes. Autre belle surprise : ce territoire compte une douzaine de sites classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO, ce qui inclue des villes comme Padoue, Venise et Vicence (voir plus bas), des sites préhistoriques autour des Alpes, les montagnes des Dolomites, la zone archéologique d’Aquileia, plus les collines entre Conegliano et Valdobbiadene, qui ont une allure et un relief uniques.

Des villes d’art, sous le radar :

Ici, les vignobles de Prosecco DOC côtoient aussi plusieurs villes qui, pourtant, passent souvent sous le radar (comparativement à Venise, en tout cas !). J’ai moi-même expérimenté les thermes de boue d’Abano Terme, dont les vertus sont reconnues depuis l’époque romaine. Et juste à côté : la ville de Padoue, qui voue un culte énorme à Saint-Antoine, bien sûr ! Sa Basilique du Saint renferme des fresques du 14ème siècle, tandis que la Chapelle Scrovegni nous permet d’admirer plusieurs fresques – et véritables chefs d’œuvres – réalisés par le peintre Giotto. Quant à Vicence, on la qualifie de ‘véritable musée en plein-air’… Tout son centre-ville est monumental, orné de superbes bâtiments et palais Renaissance, signés par l’architecte Andrea Palladio, qui a beaucoup influencé l’architecture en Occident. D’ailleurs, l’UNESCO a aussi reconnu la beauté et l’importance des ‘Villas palladiennes’, qu’on peut aussi admirer dans la campagne, autour de Vicence.

Ce texte a été réalisé grâce aux propos recueillis lors de l’entrevue avec Luco Giavi, directeur du Consortium Prosecco DOC.

Informations pratiques :

S’y rendre ? Pour les visiteurs nord-américains, la meilleure porte d’entrée demeure Venise, ou l’on peut aisément louer une voiture pour rayonner ensuite dans la région.

À quelles saisons ? Le printemps et automne sont très agréables : le printemps, parce que la nature et les vignes se réveillent doucement, tandis que l’automne est aussi la saison des châtaignes.

Pour s’offrir de bons gueuletons : On peut choisir parmi une douzaine de restaurants étoilés au Michelin.   

Pour en savoir plus : www.prosecco.wine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s