globe raconteuse

Le tour de la Gaspésie: en 10 escales

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nul doute, le Tour de la Gaspésie est l’un des plus beaux « road trips » à faire au Québec ! Je vous conseille de prévoir au moins une dizaine de jours; peut-être plus si vous souhaitez faire escale aux nombreux belvédères qui ponctuent la route. Apportez-vous une glacière, faites le plein de fromages ou de poissons fumés auprès des producteurs locaux et profitez des nombreuses plages ou aires de pique-nique qu’il y a, tout au long du parcours. Voici 10 belles escales ou panoramas à ne pas manquer :

Sainte-Flavie : Des sculptures immergées

Au tout début de la Gaspésie, Sainte-Flavie nous accueille en beauté, grâce à ses nombreux artistes. À preuve : le Centre d’art Marcel Gagnon, où l’on peut apercevoir de nombreuses statues de pierre, dont plusieurs sont immergées dans le fleuve, telles des sentinelles défiant les vagues. Impossible de passer outre sans les photographier; ce qui nous incite à visiter la galerie de cet artiste multidisciplinaire, à la fois sculpteur, peintre et écrivain. On y trouve aussi un restaurant et une auberge. http://www.centredart.net/

Matane : Saveurs de la Toscane…

Un petit coin de Toscane à proximité de Matane ? C’est presque cela… Certes, il n’y a pas beaucoup de cyprès dans le coin, car ce sont surtout les éoliennes qui dominent le paysage dans ce secteur. Mais, dès qu’on franchit les limites du vignoble Carpinteri, on se retrouve dans un univers… définitivement italien ! Outre le style architectural de leur Villa (pour l’hébergement), c’est surtout à l’intérieur du chai que l’Italie s’invite : d’un côté les produits de l’olive et de l’autre, leurs vins rouges et blancs, qu’on vous fait déguster un à un. Cabernet Sauvignon, Merlot, Sangiovese, Pinot Noir, Pinot Grigio, Chardonnay ou Riesling ? Certains sont faits avec les vignes des champs voisins, alors que d’autres (dont les produits de l’olive) sont transformés ici, à partir de produits et vignes importés d’Italie. Quels que soient vos préférés, c’est un bon endroit pour faire des provisions pour l’apéro ! Goûtez aussi leur huile d’olive et leur vinaigre balsamique ! Sur place, il y a aussi une petite boutique avec toutes sortes de produits italiens importés (biscuits, biscottis, pâtes, tartinades, etc.) À Saint-Ulric. https://vignoblecarpinteri.com/

Sainte-Anne-des-Monts : Pêche miraculeuse  

Grâce à ses nombreux bassins et expositions, Exploramer est parfait pour s’initier à la faune et à la flore marines du golfe Saint-Laurent ! On y voit de nombreux poissons et crustacés (dont un homard bleu !) et on peut même en toucher quelques-uns. Leur exposition sur les requins du Saint-Laurent remporte aussi un gros succès auprès des enfants, tout comme leur activité « Cueillette de poissons », qui nous fait découvrir ce que cache le Saint-Laurent (homards, crabes, petites crevettes, poissons) Vous serez surpris, je vous le promets ! http://www.exploramer.qc.ca

 La Martre et Pointe-à-la-Renommée : Deux superbes sentinelles

Bien sûr, de nombreux phares majestueux montent la garde sur les côtes de la Gaspésie. Parmi ceux-là, il ne faut pas manquer celui de Pointe-des-Rosiers (le plus haut au Canada) et le phare de La Martre, qui se démarque grâce à ses bardeaux de bois rouges. Très photogénique ! Un peu avant d’arriver à Gaspé, un autre détour s’impose : pour aller découvrir le phare de Pointe-à-la-Renommée, qui a toute une histoire…  Ce phare avait été déplacé à Québec, mais il est revenu sur son site original, grâce à la témérité des locaux. Outre la beauté du site et de la vue, on y découvre la vie des gardiens de phares et celle de l’inventeur Marconi, qui y a réalisé ses premières communications par télégraphe. www.pointe-a-la-renommee.ca

Gaspé : Un peu d’histoire et de culture Micmac

Le Site d’interprétation Micmac de Gespeg raconte l’histoire de cette communauté autochtone, de 1675 à aujourd’hui. Déjà, le musée lui-même renferme bon nombre d’objets, de photos et de costumes traditionnels. Mais c’est véritablement l’animation extérieure qui vole la vedette. En compagnie d’un guide Micmac, on fait le tour des différents wigwams reproduits sur le site, tandis qu’il nous explique toutes les techniques traditionnelles que pratiquaient les Micmac autrefois (pour allumer un feu, piéger des ours, se soigner, construire leurs habitations, etc.). C’est surprenant, vous verrez !  http://www.micmacgespeg.ca

Percé : Vue et forêt magiques

À Percé, vous aurez tout le loisir d’admirer le fameux Rocher Percé à partir de la belle promenade piétonne, aménagée le long de la plage. D’ailleurs, quelle bonne idée d’y avoir mis ces chaises géantes, si invitantes ! Cela dit, pour avoir une vue insolite sur le Rocher Percé, rendez-vous au Géoparc. Une navette nous conduit sur les flancs du mont Sainte-Anne, où une plate-forme de verre nous offre un panorama (presque) étourdissant : sur la ville, la mer et le Rocher… Non loin de la plateforme débute également le sentier de la forêt magique, ponctué de nombreux arbres aux formes étranges et quelques belvédères, qui font face aux parois imposantes du mont Sainte-Anne. Une courte randonnée qui en vaut la peine ! http://www.geoparcdeperce.com

Pabos : Parcours sensoriel

Si vous n’avez pas encore réalisé toute l’importance de la mer en Gaspésie, vous le découvrirez ici, par le biais d’un parcours multimédia de grande qualité : URA. Installé dans la forêt et en bordure des plages, le parcours comprend huit stations (8 petites cabanes) qui racontent toutes de belles histoires – de marins, de pêcheurs ou des premières nations – avec des ambiances sonores, des narrations et des projections visuelles très efficaces. http://www.bourgdepabos.com.

Paspébiac : Histoires de pêche

Vous avez déjà vu la grosseur des morues qu’on pêchait autrefois dans la Baie- des-Chaleurs ? C’est déjà une bonne raison d’arrêter voir le Site historique du Banc-de-pêche-de-Paspébiac. Le site compte plusieurs bâtiments d’époque (tels que l’entrepôt, la forge, etc.), remplis de photos, d’objets et de récits de pêcheurs captés sur vidéo. De quoi comprendre comment fonctionnaient tous les rouages de ce système, à l’époque. http://www.shbp.ca/

Carleton : Mont Saint-Joseph

Situé juste au-dessus de Carleton, le mont Saint-Joseph était autrefois un lieu de pèlerinage fort populaire. Bien que la chapelle là-haut demeure une curiosité à voir, on y vient surtout pour le beau trottoir de bois et son belvédère, qui surplombe la ville – à 555 mètres de hauteur – en offrant une vue incroyable sur la baie et les alentours. Depuis peu, ils offrent aussi de l’hébergement, dans des géodômes, perchés sur la falaise. Un bel endroit pour un week-end en amoureux !  http://www.montsaintjoseph.com

Miguasha : Drôles de poissons !

Le Parc national de Miguasha fait partie du Patrimoine mondial de l’UNESCO : à cause de ses falaises, qui renferment de précieux fossiles de poissons, qui remontent à des millions d’années. D’ailleurs, leurs biologistes animent parfois quelques activités sur les berges, pour expliquer comment tous ces fossiles se sont retrouvés là. Deux salles d’exposition nous racontent également l’histoire du site, en nous montrant quelques-uns des fossiles vedettes qui ont été trouvés sur place. Assez étonnant !  http://www.sepaq.com

Voyez aussi mon texte « Quoi faire côté mer » : https://nathaliedegrandmont.com/2020/08/19/gaspesie-quoi-faire-cote-mer/

Informations pratiques:

Suggestions d’hébergement : Le Riotel de Percé. Cette chaîne québécoise possède 3 hôtels en Gaspésie et cette année, ils font partie de plusieurs forfaits proposés par le programme Explore Québec. Celui de Percé offre l’une des plus belles vues sur le rocher Percé, leurs chambres sont confortables et leur restaurant Paqbo a aussi une excellente table. http://www.riotel.com

Pour d’autres informations touristiques : http://www.tourisme-gaspesie.com

Pour préparer vos voyages au Québec : Procurez-vous la dernière édition du guide « Le Québec : le plaisir de mieux voyager » ou le petit guide format de poche « Bas Saint-Laurent, Gaspésie, Iles de la Madeleine », tous deux publiés par les Guides de voyages Ulysse. Ces guides sont disponibles dans les librairies, de même qu’en ligne. www.guidesulysse.com

 

 

 

 

Un commentaire

  1. Nicole Lachapelle

    Bonjour globe raconteuse Ns ns préparons à faire un voyage ds l’ouest canadien Parmi tes Plusieurs voyage aurais tu fait l’ouest canadien? Présentement ce que j’ai définit Montreal/Calgaray Puis location d’une automobile et direction Vancouver Et retour Vancouver/Montreal As tu des suggestions des routes et Villes à visiter autour de Calgary , sur le parcours et Vancouver et alentours Merci si tu prends le temps de me repondreBon;e journée Nicole

    Envoyé de mon iPad

    >

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :