Le Haut-Saint-François et son circuit panoramique

Des petites églises anglicanes, des patronymes et des cimetières écossais, des fermes bucoliques et une profusion de montagnes spectaculaires… Nul doute, la région du Haut-Saint-François est le versant méconnu des Cantons-de-l’Est : une région plutôt calme et rurale, située tout près de la frontière américaine. Et surtout, un coin idéal pour la saison des couleurs… En plus, le Haut-Saint-François est ratissé par deux itinéraires touristiques qui font d’excellents ‘road trips’ : la route des Sommets et le circuit des sheds panoramiques, qui propose huit étapes, spécialement aménagées pour qu’on profite pleinement des panoramas de la région. Et avec les couleurs d’automne qu’on peut y voir en ce moment, je peux vous dire que toutes ces belles routes en montagnes russes nous déroulent le tapis rouge ! Voici ce que vous réserve cette balade, sur le circuit des sheds panoramiques du Haut-Saint-François :

  • Shed de La Patrie, région du Haut-Saint-François
  • Domaine La Gioux-ette, La Patrie
  • Circuit des sheds panoramiques, La Patrie
  • Shed de la Patrie, avec des extraits de poème
  • Shed de La Patrie: pour contempler le paysage
  • Vue sur le mont Mégantic, sur le circuit des sheds panoramiques
  • Barrage et parc, au coeur de Scotstown
  • Au Parc régional du Marécage-des-Scots
  • Scotstown affiche son patrimoine écossais
  • L'ancienne église anglicane de Scotstown
  • Circuit des sheds panoramiques, dans les Cantons-de-l'Est
  • le cimetière de Lingwick, dans le Haut-Saint-François
  • Le cimetière de Lingwick, dans le Haut Saint-François
  • Parc à Gould-Lingwick
  • Shed de Lingwick
  • La région est très fière de son patrimoine écossais
  • Pompes à essence à Ste-Marguerite de Lingwick
  • Pont couvert Mc Vetty McKenzie, à Gould
  • Pont couvert Mc Vetty-McKenzie, à Gould
  • Pont couvert Mc Vetty-McKenzie, à Gould
  • Au pont couvert de Gould
  • Ferme à proximité de Cookshire
  • Paysage rural du Haut Saint-François
  • Sur les routes du Haut-Saint-François
  • Victoria Hall, à Cookshire
  • Église de Cookshire
  • Église anglicane de Cookshire
  • Microbrasserie et restaurant Le Cuisinier déchaîné, à Cookshire
  • Le Cuisinier déchaîné, voisin de la microbrasserie, à Cookshire.
  • La shed de East Angus, au Parc des Deux Rivières
  • Haut-Saint-François, patrie des montagnes

La Patrie :

Tout d’abord, le Haut-Saint-François n’a rien à voir avec la région de Bromont ou de Magog. C’est définitivement un autre visage des Cantons-de-l’Est, aux antipodes de l’image qu’en ont la majorité des Québécois ! « Pour plusieurs, les Cantons-de-l’Est s’arrêtent à Sherbrooke », explique Lyne Giroux, propriétaire du Domaine La Giroux-ette, à La Patrie. « Mais c’est ici que se trouvent les vraies montagnes ! » Et, dans la salle à manger de ce gîte, on ne peut que lui donner raison ! Car, tout en savourant mon déjeuner (des gaufres au macha succulentes !), j’aperçois les montagnes du New-Hampshire, en sachant qu’en avant de l’auberge se dresse aussi l’impressionnant sommet du mont Mégantic. À l’instar du petit village de La Patrie, ce gîte est littéralement encerclé de montagnes ! Voilà pourquoi la shed de La Patrie est probablement une des plus belles : perchée sur un monticule en face de l’église, dont le clocher se découpe sur un écrin de montagnes. À l’extérieur, certains panneaux nous indiquent le nom et la hauteur des sommets voisins, tandis qu’à l’intérieur, des extraits de poèmes rendent hommage à la poétesse Éva Sénécal, native de la région. (À l’intersection de la route 212 et de la rue Prévost La Patrie (non loin de l’église).

Scotstown :

Bien sûr, ces sheds panoramiques invitent à la contemplation et on peut y flâner de longs moments ! Or, plusieurs d’entre elles sont également ornées de photos d’époque ou d’extraits de récits, qui nous racontent certains chapitres de l’histoire locale, tels que la présence des Amérindiens, la cohabitation des Écossais et des Canadiens français, l’importance de l’agriculture, etc. Et, dans chacun des villages qui les accueillent, ces beaux abris de bois deviennent aussi d’excellents prétextes pour explorer les environs davantage. C’est tout à fait le cas à Lingwick et à Scotstown, où les sheds panoramiques ne sont pas au bord de la route mais camouflées au cœur de deux beaux parcs. À Scotstown, la shed a été installée dans le Parc régional du Marécage-des-Scots : un parc linéaire qui borde la rivière et plusieurs petites îles, souvent envahies de bernaches, au printemps et à l’automne. D’ailleurs, il est possible de parcourir ce parc à pied, à vélo ou dans une embarcation nautique. (Locations disponibles à l’entrée du parc, accès par la rue du Parc.)  

En entrant dans Scotstown, vous remarquerez aussi de nombreuses banderoles aux couleurs des clans écossais, accrochées aux lampadaires, de chaque côté de la rue. Les signes ne trompent pas : ce village est très fier de son patrimoine écossais ; ce pour quoi le chardon écossais apparaît un peu partout, au même titre que les églises anglicanes et presbytériennes. Au Parc Walter-Mackenzie (près de la rivière et du barrage), de nombreux panneaux racontent aussi l’arrivée et le rôle joué par les Écossais dans la région. Sans oublier que le parc en soi est un autre bel endroit pour flâner, en admirant les remous de la rivière et les montagnes au loin.  

Lingwick et Gould :

En continuant vers le nord sur la route 257, on arrive dans le canton de Lingwick. Ici aussi, les Écossais ont laissé une forte empreinte, en commençant par les deux cimetières, le long de la route 257. L’un d’eux est bordé par un muret de pierres qui peut paraître anodin, mais qui représente l’un des legs les plus importants laissés par les premiers colons écossais, au 19ème siècle. En vous promenant dans le cimetière (et je vous le conseille !), vous verrez tous les patronymes écossais de la région, dont plusieurs familles étaient originaires de l’île de Wright, en Écosse. C’est également fascinant de voir que certaines pierres tombales ont plus d’un siècle… D’ailleurs, comme l’explique le propriétaire du restaurant La Ruée vers Gould, « ces cimetières sont très bien entretenus, car la communauté d’aujourd’hui (les descendants de ces familles) entretient un véritable respect pour leurs ancêtres. »  

Juste après le cimetière, une petite route conduit vers la shed panoramique de Lingwick, qui, elle aussi, nous attend au bout d’un sentier… au cœur du Parc du Belvédère. En fait, cette shed trône à l’emplacement exact de l’ancienne fondation du pont qui traversait la tumultueuse rivière au Saumon. Évidemment, on n’aurait pu rêver de meilleur endroit pour admirer la rivière ! Là-aussi, des panneaux et photos nous racontent aussi l’entraide entre les Écossais et les Canadiens-Français, qui ont lutté pour la survie de cette région, en y laissant chacun leur empreinte.

Un peu plus loin, dans le village de Gould, il ne faut pas manquer d’aller voir le pont couvert McVetty-Mckenzie, autour duquel on peut aussi pique-niquer, lors des belles journées d’été ou d’automne… Cela dit, il faudra aussi repasser par Gould en soirée : pour venir goûter certaines spécialités écossaises au restaurant La Ruée vers Gould. Situé dans l’ancien magasin général, ce restaurant est rempli d’antiquités ; l’ambiance y est très chaleureuse et réconfortante, tout comme la cuisine et leur belle sélection de scotchs, étalés sur le bar. Croyez-moi, avec tout le patrimoine écossais qu’il y a par ici, c’est le moment ou jamais pour savourer une assiette de ‘fish & chips’, assortie d’un bon verre de scotch, si vous aimez… Et comme le propriétaire en connaît beaucoup sur le patrimoine écossais de la région, il vous en parlera volontiers !  

East Angus :

Ensuite, cap sur East Angus, qui possède une très belle shed également. Cette fois encore, il faut se préparer pour une petite marche en forêt… mais qui en vaut largement la peine ! Au cœur du parc des Deux Rivières, cette belle cabane de bois intimiste est perchée sur un escarpement, aux abords de la rivière Saint-François et de la rivière Eaton. Quel panorama ! Et il s’agit également d’un lieu visité par les amérindiens pendant de nombreuses années ; ce qui est bien expliqué et mis en valeur sur les différents panneaux, tout le tour. Chose certaine, c’est un endroit des plus apaisants et complètement en symbiose avec la nature ! (Au Parc des Deux rivières, entrée par la rue Willard).

Cookshire-Eaton :

Dans la municipalité de Cookshire-Eaton, l’abri panoramique se trouve au belvédère d’Eaton, le long de la route 210. On y découvre une belle balançoire, des plus originales, qui nous invite à contempler les terres agricoles du voisinage et les montagnes du New Hampshire, en toile de fond. Tout cela agrémenté par des images anciennes et des œuvres de l’artiste peintre Denis Palmer, qui racontent également l’histoire du patrimoine agricole de la région.

Cookshire est aussi un charmant village, doté de plusieurs maisons patrimoniales, quelques restaurants à ne pas manquer (voir plus bas) et un parc attrayant, bordé par deux églises de confessions différentes. L’ancien quartier général des Francs-Maçons, le Victoria Hall, abrite également une galerie d’art, qui présente des expositions temporaires, du printemps jusqu’à la saison des Fêtes. En ce moment, il s’agit de l’exposition Le Haut en Tableaux, qui regroupe les œuvres de trois artistes de la région – Ginette Djin Bertrand, Diane Dugal et John Ward – dont les styles et techniques varient beaucoup. Cette exposition est présentée les dimanches (de midi à 16h), jusqu’au 7 novembre. (125 rue Principale Ouest, Cookshire-Eaton, http://www.galeriedartcookshireeaton.com)

Bon à savoir : on peut aussi voir les œuvres de Djinn Bertrand dans sa propre galerie, installée dans le vieux presbytère de Scotstown (44, rue Albert). D’ailleurs, sous peu, madame Bertrand y présentera aussi des œuvres de ses deux collègues.  

Ascot-Corner :

Depuis la semaine dernière, le circuit des sheds panoramiques compte une toute nouvelle étape, la shed de Ascot Corner,  qui vient bonifier ce bel itinéraire, juste à temps pour la saison automnale… Ici aussi, la structure est aménagée dans un parc, ou l’on peut en profiter pour pique-niquer, tout en admirant la rivière Saint-François.

Chartierville :

Toutes les routes de ce circuit – et les routes du Haut Saint-François en général – sont parsemées de nombreuses routes et côtes en montagnes russes, avec des montagnes de chaque côté ou droit devant, à l’horizon. Mais l’une d’elles est plus célèbre que les autres : la fameuse côte magnétique’ de Chartierville, qui nous donne l’impression de monter alors qu’elle descend (ou vice-versa, selon le sens). Eh ! oui, il s’agit d’une illusion d’optique causée par la courbe de la route, comme vous l’expliquent volontiers le personnel du Centre d’interprétation (le long de la route 257). On vous indique aussi comment procéder pour en faire l’essai vous-mêmes. Je vous avoue que ce n’est pas si facile que cela à percevoir ! Cela dit, Chartierville a aussi un autre attrait, qui peut intéresser les familles : le centre d’interprétation de la mine d’or, qui propose des animations et des démonstrations, pendant toute la saison estivale (200, route 257).

Chose certaine, avec toutes ces étapes bien installées et invitantes, le circuit des sheds panoramiques est vraiment un ‘road trip’ à faire, si vous aimez rouler sur de belles routes de campagne, que ce soit en été ou en automne. Profitez-en : il reste encore quelques semaines pour voir les couleurs d’automne, qui forment un superbe tandem avec les panoramas du Haut Saint-François.

Informations pratiques :

Suggestion d’hébergement : B&B Au domaine de La Giroux-ette : Superbe maison entièrement faite en bois rond. Au pied du mont Mégantic, quatre chambres, chacune avec son décor et son thème distinct, toutes avec des bains remous. Salle à manger qui donne sur la terrasse et l’immense terrain ou l’on peut apercevoir bon nombre d’oiseaux dont des aigles, qui planent au-dessus de la pisciculture, non loin de là. Certains matins, on peut y surprendre des chevreuils. La propriétaire connaît et aime beaucoup son coin de pays, son enthousiasme est tellement contagieux qu’on en repart avec la tête pleine d’idées et la conviction qu’il faudra revenir en d’autres saisons ! 141, route 212 Est, La Patrie. (819) 888-0204. www.lagiroux-ette.com

D’un autre style complètement : le Square Victoria Maison Hôtelière, à East Angus. Un établissement tout neuf, qui ne compte aucune réception (un style sans contact, comme on l’appelle !). Lors de l’enregistrement, on vous remet un code pour entrer dans le bâtiment et la chambre. Très spacieuse et lumineuse, la chambre était munie d’une vaste salle de bain, d’un balcon et d’équipements dernier cri (télévision et machine à café, notamment). 201, rue Saint-Jacques, East Angus, (819) 451-5678.

Pauses et découvertes gourmandes :

La Ruée vers Gould : De la cuisine réconfortante (des tables d’hôte, le soir), et surtout, quelques spécialités inspirées de l’Écosse. Ils sont également réputés pour leurs brunchs, les dimanches. 19, route 108, Lingwick. (819) 877-3446.

Café L’Orchidée: Déjeuners, plats du jour, pizzas et autres spécialités, faites avec des produits régionaux. 97 rue Bibeau, Cookshire-Eaton, (819) 825-7110.

Brasserie rurale 11 comtés et Au Cuisinier Déchaîné : Une superbe terrasse dans le jardin de la brasserie, dont le menu propose des plats inspirés par les produits de la ferme. 225, rue Pope, Cookshire-Eaton. http://www.jardinierdechaine.ca

La Charcuterie de Scotstown : située dans le magasin général de Scotstown.

Pour en savoir plus : www.tourismehsf.ca et http://www.cantonsdelest.com

Voyez aussi mon sujet: https://nathaliedegrandmont.com/2021/08/19/grands-feux-et-belles-surprises-en-outaouais/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s