globe raconteuse

Gaspésie: Quoi faire, côté mer ?

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il n’y a pas que des panoramas en Gaspésie ! Uniquement côté mer, homards, baleines et fous de Bassan sont au cœur de plusieurs expériences excitantes, qui vous laisseront d’excellents souvenirs !

Pêcheur d’un jour, avec Exploramer :

Pour ceux qui commencent leur « Tour de la Gaspésie » du côté de Matane, Exploramer est l’endroit idéal pour s’initier à la faune et à la flore marines du golfe Saint-Laurent. Très complet, leur bâtiment abrite une boutique, un petit casse-croûte (avec des produits régionaux) et une vingtaine de bassins, qui nous permettent d’admirer de près une foule de poissons et organismes qui habitent l’estuaire ou le golfe du Saint-Laurent. D’ailleurs, on y apprend beaucoup de choses sur les requins du Saint-Laurent (eh! Oui! ), sans parler des bassins tactiles, où les animateurs nous invitent à toucher des anémones, des étoiles de mer, etc.

Mais, si vous y allez en famille, je vous conseille aussi de participer à leur activité « Cueillette de poissons », qui se déroule en matinée. En compagnie d’une guide et vêtus d’une combinaison isothermique, on explore d’abord la grève, puis on entre dans l’eau (pas plus qu’à la taille, environ) pour aller vider les filets de pêche. On s’attend à y voir quelques crabes, tout au plus… Mais, surprise : il y a souvent beaucoup plus que cela ! La guide nous commente et mesure tous les poissons et organismes qu’elle en extrait, et c’est véritablement fascinant d’y découvrir des homards, des crabes, des petites crevettes, des poissons (surtout de la plie) et quoi d’autre ! Et, croyez-moi, les enfants raffolent de cette activité ! Cette année, il est nécessaire de réserver à l’avance pour l’activité et pour la visite du centre. http://www.exploramer.qc.ca

Zoom sur les baleines, à Gaspé :

Envie d’aller au « bout du monde » ? Ne manquez pas d’arrêter au magnifique Parc de Forillon, dont l’une des pointes s’appelle justement ainsi… Vous pourrez y découvrir une foule de beaux endroits comme la plage du Cap Bon Ami et le secteur de Grande-Grave, où se trouve l’ancien magasin général Hymans, qui raconte l’histoire de la pêche à la morue, dans la région. Mais la baie de Gaspé est aussi l’univers des baleines, et au pluriel ! En montant dans ce bateau des Croisières Baie de Gaspé, j’avoue que je n’avais pas d’attentes précises. Et, sérieusement, ce fût l’une de mes plus belles croisières d’observation à vie ! Selon la guide, les baleines y sont très nombreuses et actives cette année. Chose certaine, elles l’étaient ce jour-là, car nous avons pu apercevoir des petits rorquals, des rorquals communs, un banc de dauphins et plusieurs baleines à bosses, qui nous montraient la queue sans arrêt et qui ont même sauté hors de l’eau… Profitez-en, si vous passez par là ! Quelles que soient vos observations, la guide fournit d’excellents commentaires – sur l’alimentation, le comportement, la gestation, les distinctions entre les différentes espèces, etc. – tout au long de cette excursion, qui dure 2 bonnes heures et demie.  Personnellement, je n’en reviens toujours pas de ce que j’ai vu ! L’excursion est proposée par la compagnie Croisières Baie de Gaspé, au départ du quai de Grande-Grave.  http://www.baleines-forillon.com/fr

 Une journée de fous… sur l’Ile de Bonaventure :

A Percé, l’incontournable est d’aller passer une journée avec… les fous ! C’est tout sauf désagréable, croyez-moi ! Comme ils sont incroyables ces fous de Bassan ! Et ils se font entendre ! Difficile d’imaginer cette scène avant de la voir, mais ils sont des milliers à se tenir côte à côte sur les falaises de l’île de Bonaventure. Pas de distanciation sociale entre eux, je vous prie de le croire, ce qui provoque d’ailleurs quelques conflits, à l’occasion. D’ailleurs, les observer est tout un spectacle : qu’ils soient en vol, en train de couver leurs petits ou en pleine dispute, en utilisant leurs becs comme des escrimes ! Tout autour des différentes colonies, des belvédères nous permettent de les observer d’assez près et de les photographier facilement ! Chose certaine, comme on évalue cette colonie à près de 10 000 fous, on les entend déjà à partir du sentier, avant même de les apercevoir ! D’ailleurs, il faut compter au moins 45 minutes de marche pour rejoindre la colonie, mais ça en vaut la peine, sans aucun doute !. Cela dit, toute l’excursion jusqu’à l’île de Bonaventure comporte des moments excitants : la traversée dure près d’une heure et permet d’apercevoir le rocher Percé et l’île, sous des angles inusités. Une fois arrivés sur l’île, différents sentiers permettent de rejoindre les colonies : le plus court (env. 45 minutes) est assez plat et traverse un secteur boisé très agréable. Un sentier plus long longe également les côtes. (Apportez-vous de bonnes chaussures de marche et des imperméables, au cas) Les traversées en bateau sont vendues par la compagnie Les Bateliers de Percé, qui a son kiosque en plein centre de la ville (face à la SAQ). http://www.lesbateliersdeperce.com

Expériences variées, au Bourg de Pabos :

Le Parc du Bourg de Pabos compte quelques belles plages de sable, très populaires auprès des familles. Comme plusieurs autres régions de la Gaspésie, celle de Pabos et de Pabos Mills a aussi vécu de la pêche, à une époque pas si lointaine. Cette côte a aussi été le témoin de quelques naufrages, que les générations d’aujourd’hui peuvent avoir oubliés. Et heureusement, plusieurs de ces histoires nous sont maintenant racontées : dans le cadre d’un parcours multimédia et multi sensoriel – URA – très inspiré par l’eau. Le parcours se divise en 8 stations (8 petites cabanes) qui sont toutes consacrées à un thème différent : l’écosystème, la pêche, les naufrages, l’influence des Micmacs, les légendes, etc. Dès qu’on entre dans les cabanes en question, on se retrouve immergés dans une ambiance spéciale, grâce aux effets sonores, aux narrations et aux projections de grande qualité, qui rappellent un peu celles des parcours nocturnes très à la mode depuis quelques années. D’ailleurs, ils ont aussi un parcours nocturneNova Lumina – que l’on doit faire en soirée (tout aussi bon et réalisé par Moment Factory !) mais URA peut se faire dans la journée, entre un bain de soleil sur la plage ou une randonnée dans leurs sentiers.  http://www.bourgdepabos.com.

Délices de fruits de mer :

Bien sûr, la Gaspésie est l’une des belles régions du Québec pour s’offrir de bons gueuletons de fruits de mer. Et, bonne nouvelle : même les plus humbles casse-croûte sur le bord du chemin proposent souvent des guédilles aux crevettes ou au homard. LE snack idéal à déguster dans les nombreuses haltes routières qui parsèment la route, d’autant plus qu’on y trouve presque toujours des tables de pique-nique; et avec vues, ça va de soi ! Le soir, lorsqu’on a envie d’un repas plus formel, ce ne sont pas les choix qui manquent non plus ! Pour ma part, j’ai mangé d’excellents poissons et fruits de mer au restaurant de l’hôtel Riotel de Percé, de même qu’à la Maison du Pêcheur, à Percé. Ce dernier est une institution à Percé, mais qui est toujours dans le coup ! Outre le charme de cette vieille maison historique (allez jeter un coup d’œil aux graffitis en haut !), vous pourrez vous régaler avec leur « Symphonie de la mer », qui propose du homard (de leurs viviers), des pétoncles flambés, du saumon fumé, et du flétan, sur un lit de rizotto au homard. C’est un plat à partager à deux mais quel délice ! Pour une ambiance plus contemporaine et une cuisine un peu plus « tendance », je vous conseille d’essayer le restaurant Attablé (à Pabos) : ce sont des tables d’hôte de quelques services, signées par un jeune chef qui a bien du talent…

Informations pratiques:

Suggestions d’hébergement : Le Riotel de Percé. Cette chaîne québécoise possède 3 hôtels en Gaspésie et cette année, ils font partie de plusieurs forfaits proposés par le programme Explore Québec. Celui de Percé offre l’une des plus belles vues sur le rocher Percé, leurs chambres sont confortables et leur restaurant Paqbo a aussi une excellente table. http://www.riotel.com

Autres adresses gourmandes :

 A Gaspé : Le Pub Brise-Bise : de type bistrot, tout en proposant des fruits de mer locaux. Le seul hic : Il y a parfois de longues files d’attente ! Arrivez tôt ! Si vous ne voulez pas attendre, il y a aussi la roulotte Têtu (juste en face de l’hôtel Baker) qui propose aussi des bonnes guédilles de homard et de crevettes, à apporter.  

Tout autour de la péninsule : Surveillez les microbrasseries ! Il y en a plus d’une demi-douzaine, qui font fièrement partie de la Route des bières de l’Est du Québec. Certaines d’entre elles ont des terrasses; ce qui permet de déguster leurs bières sur place, avec quelques snacks. C’est le cas de la microbrasserie Cap Gaspé, notamment.  http://www.quebecmaritime.ca/circuits-et-sejours/la-route-des-bieres

Pour d’autres informations touristiques : http://www.tourisme-gaspesie.com

Pour préparer vos voyages au Québec : Procurez-vous la dernière édition du guide « Le Québec : le plaisir de mieux voyager » ou le petit guide format de poche « Bas Saint-Laurent, Gaspésie, Iles de la Madeleine », tous deux publiés par les Guides de voyages Ulysse. Ces guides sont disponibles dans les librairies, de même qu’en ligne. www.guidesulysse.com

 

 

Un commentaire

  1. Ping : Le tour de la Gaspésie: en 10 escales | globe raconteuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :