globe raconteuse

Allemagne: Baden-Baden, doublement agréable !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec ses sources thermales, son casino et son ambiance élégante, Baden-Baden est un peu le Monte-Carlo de l’Allemagne ! Son slogan nous invite à y faire la « belle belle vie »… Et, de fait, Baden-Baden livre cette promesse, en offrant un harmonieux mélange de glamour, de culture et de détente…

Dans le sillage des princes :

Située au cœur de la Forêt Noire (et tout près de la frontière française), Baden-Baden est probablement LA ville thermale la plus connue de toute l’Allemagne, voire même une des plus connues au monde. Il est vrai qu’on se sent bien à Baden-Baden, et dès les premières minutes ! Déjà, sur le chemin entre la gare et le centre-ville (qui traverse la forêt), on se sent apaisés par l’abondance de verdure et le climat, plutôt méditerranéen, d’ailleurs… Ensuite, on se laisse rapidement séduire par ses nombreuses fontaines et ses bâtiments (plusieurs inspirés par Paris). En voyant cela, on comprend tout de suite comment l’élégance et les sources thermales de Baden-Baden (très riches en minéraux) ont pu y attirer de nombreux souverains et célébrités, au fil des années. Napoléon III et Eugénie, la reine Victoria, l’impératrice Élisabeth d’Autriche (Sissi), Marlene Dietrich, le tsar Alexandre de Russie, l’auteur Dostoïevski et plusieurs autres sont venus ici avant nous : pour se reposer, faire la fête ou un mélange des deux, probablement !

Aujourd’hui encore, on peut aisément imaginer leurs carrioles dévalant autrefois cette belle promenade verte, Lichtentaller Allee, qui borde la rivière Oos, sur plusieurs kilomètres. D’ailleurs, on y retrouve encore quelques carrioles, mais il est probablement plus agréable de la parcourir à pied, en prenant le temps d’apprécier pleinement le théâtre, le Kurhaus (qui abrite le Casino) et la longue galerie de l’ancienne buvette thermale (Trinkhalle), qui cache de belles murales représentant l’histoire de la région.

Cette « allée des flâneries » (son surnom !) longe aussi de magnifiques jardins, plusieurs musées (dont deux d’art contemporain) et le chic Brenners Park Hotel &Spa (l’un des meilleurs d’Allemagne !). Avec une terrasse ensoleillée aussi irrésistible, c’est l’endroit parfait pour faire une pause, tout en goûtant le fameux gâteau Forêt noire… Ensuite, on peut continuer de marcher encore quelques kilomètres, pour rejoindre l’Abbaye de Lichtenthal.

Tous au spa !   

A Baden-Baden, les vertus des sources thermales sont connues depuis l’époque des Romains ; comme en témoignent certains vestiges des anciens thermes, encore visibles à l’intérieur du Friedrichsbad. Construit en 1877, cet établissement thermal était considéré comme le plus moderne d’Europe, à l’époque. Aujourd’hui encore, c’est un véritable « temple » du bien-être, qui propose un parcours de 17 stations, réparties en plusieurs espaces, généralement mixtes (sauf les lundis, jeudis et samedis). Après une succession de bains chauds, on peut s’offrir un massage (au savon et à la brosse), avant de continuer dans les nombreux saunas vapeur, les bains remous et le bassin d’exercice chaud. Ensuite, on peut enchaîner avec les bains froids, les salles de détente ou de lecture. Bien sûr, cette alternance offre des bienfaits pour la circulation sanguine et la peau, entre autres…

Juste à côté, les Thermes de Caracalla affichent une décoration et un style plus modernes. Les maillots de bain y étant acceptés (au rez-de-chaussée), on y retrouve une ambiance plus cosmopolite, plus familiale et moins silencieuse. Mais on y apprécie le bain de vapeur aromatique et les nombreux jets de la piscine intérieure (dont la cascade du centre, qui nous masse le dos). Puis, on sort essayer les bains remous et le contre-courant de la piscine extérieure, pour relaxer ensuite dans les chaises longues. Par contre, l’étage supérieur est strictement réservé aux nudistes. Ce second étage compte des saunas supplémentaires et de belles terrasses ensoleillées. http://www.carasana.de/fr/friedrichsbad

Lèche-vitrines et apéro :

Après la détente, cap sur les rues piétonnes du centre-ville ; plusieurs étant bordées par de nombreuses boutiques et hôtels élégants. Pendant cette promenade, assurez-vous de passer à l’Église collégiale (Stifskirche). Ensuite, empruntez le sentier, juste derrière, qui mène jusqu’à un belvédère. Une petite montée récompensée par de superbes vues de la ville…

En fin de journée, allez prendre le thé ou l’apéro au Café Konig: un café d’époque très élégant, où l’on sert aussi des repas du midi et des pâtisseries irrésistibles. (12, rue Lichtentaler. www.chocolatier.de)

Soirée au Casino :

Bien sûr, à Baden-Baden, difficile de terminer la journée ailleurs qu’au célèbre Casino… Une visite dans cet élégant Kurhaus vaut la peine, ne serait-ce que pour le somptueux décor et le décorum qui évoquent clairement une autre époque. D’ailleurs, il est assez intimidant de circuler entre les tables de jeux, oèu tout se passe dans le plus grand sérieux et en silence. Lorsqu’on souhaite simplement observer, les croupiers (et les joueurs) nous regardent d’un air plutôt suspicieux. Nul doute, il s’y brasse de grosses affaires… auxquelles les non-joueurs ne sont pas conviés ! Par contre, rien ne nous empêche d’aller nous installer au bar ou au restaurant The Grill. Ainsi, on peut s’imprégner de l’ambiance, tout en observant le décor en toute tranquillité. Aujourd’hui, visiblement, la clientèle est très variée : allant des jeunes Allemands en première sortie romantique aux hommes d’affaires du Moyen-Orient, en passant par les couples Russes ou Américains, exhibant leurs robes de soirée, probablement acquises dans les boutiques de ces grands couturiers, qu’on aperçoit au cœur de la ville.

Voyez aussi mon sujet sur Wiesbaden : https://nathaliedegrandmont.com/2019/08/14/allemagne-bains-et-bulles-a-wiesbaden/

Informations pratiques :

Se rendre : Lufthansa et Air Canada proposent de nombreux vols hebdomadaires vers Francfort. www.lufthansa.com, www.aircanada.com

Des trains rapides (S8 ou S9) relient l’aéroport de Francfort à Wiesbaden en 40 minutes. D’autres relient aussi Wiesbaden à Baden Baden. (env. 2h). http://www.bahn.com

Suggestions gourmandes:

Weinstube Baldreit : Des spécialités allemandes servies dans un lieu très chaleureux. Ils ont aussi une superbe terrasse ombragée. (3, rue Kuferstrasse)

Pour les épicuriens : Baden-Baden est encerclée par la région viticole du « Rebland », qui comprend de nombreux vignobles qui produisent du Riesling, Pinot Noir, Pinot Bianco, vins mousseux et schnapps.

Informations supplémentaires: www.baden-baden.com, www.germany.travel

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :