globe raconteuse

Londres : Quoi voir en quelques jours ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lorsqu’on arrive à Londres , on sait d’emblée qu’on ne pourra jamais tout voir! Voilà pourquoi je laisse un peu le hasard décider. Il pleut? J’en profite pour visiter quelques musées ou j’essaie d’aller voir une comédie musicale dans le quartier de West End . S’il faut beau, je pars marcher dans les différents quartiers, en me reposant sur les rives de la Tamise ou dans les parcs. Quand mes jambes me lâchent, j’en profite pour monter dans ou bus ou un bateau, pour voir défiler Londres, sous différents angles …

Chose certaine, c’est difficile de faire des choix, je vous l’assure ! Comment choisir parmi les classiques ou les nouveautés ? Personnellement, je vous conseillerais de mélanger un peu des deux. Voici donc quelques-uns de mes classiques londoniens, complétés par quelques nouvelles découvertes …

En autobus:

Avec ses nombreux monuments, Londres elle-même est un sacré spectacle. Et pour être aux premières loges, il suffit de monter à bord d’un autobus du circuit 11, par exemple, qui relie tous les grands sites. En montant au deuxième étage, on peut admirer – et tenter de photographier – la Tour de Londres, la cathédrale Saint-Paul, Trafalgar Square, le Palais de Westminster et le carrefour de Piccadilly (encore plus beau le soir, avec tous ses néons !)

Londres, vue d’en haut:

Terminée en 2013 et haute de 310 mètres, The Shard est maintenant la plus haute tour dans la partie ouest de l’Europe. Ses ascenseurs ultra-rapides filent à 6 mètres à la seconde, pour nous emmener jusqu’aux Galeries d’observation, qui offrent des vues à 360 degrés. On peut célébrer cette expérience avec des bulles (bar de champagne sur place) en admirant la Tamise, le Tower Bridge et les nouveaux gratte-ciels de Londres, concentrés surtout dans l’est de la Ville. Des téléscopes digitaux nous fournissent des explications sur tous ces lieux emblématiques. (Métro: London Bridge) http://www.theviewfromtheshard.com 

Croisière sur la Tamise:

Une autre façon agréable de voir Londres? En bateau, sur la Tamise … Après tout, plusieurs des grands sites londoniens la bordent, incluant la nouvelle Grande Roue du millénaire (The London Eye), le Palais de Westminster, la cathédrale de Saint-Paul et le Tower Bridge et son pont -levis. On peut même s’en servir comme d’un mode de transport, puisque les croisières de City Cruises nous permettent de descendre et de remonter à bord quand nous bon semble. Certaines d’entre elles se rendent également jusqu’à Greenwich: une escapade intéressante, si vous avez envie de vous photographier sur le fameux Méridien 0, dans la cour de l’Observatoire Royal. Départs du quai de Westminster. http://www.citycruises.com

South Bank et Shakespeare:

Au palmarès des célébrités londoniennes, la reine est suivie de près par William Shakespeare. Et on a d’ailleurs reconstruit le Shakespeare Globe Theater : de forme ovale, tout en bois et à ciel ouvert, comme à l’époque… Bien sûr, on y présente des pièces de Shakespeare pendant la saison estivale (avec des billets debout, à seulement 5L) plus des visites guidées du théâtre (dans la journée).  La reconstruction du Globe coincide avec la renaissance de tout un quartier, celui de South Bank. Rajeunie et embellie, la promenade qui longe la rive sud de la Tamise est très agréable pour marcher ou flâner sur les quais, avant ou après une escale au bar The Anchor, l’un des plus vieux de Londres.

Des musées gratuits:

Dire que Londres regorge de musées est un euphémisme. En plus, tous les grands musées sont gratuits ! En tête de liste: le British Museum(pour un tour du monde peu coûteux), suivi par The National Gallery et la Tate Gallery, réputée pour ses magnifiques scènes maritimes du peintre Turner, entre autres.

Si vous avez envie de retrouver un peu l’ambiance de Downton Abbey, rendez vous au Victoria and Albert Museum, qui est consacré aux arts décoratifs. Ce musée compte de belles collections d’argenterie, de bijoux, de meubles et de vêtements, entre autres. Dans la section sur la mode, on y suit l’évolution des vêtements et accessoires féminins: de la période victorienne jusqu’à nos jours, en passant par les années folles. Fascinant! Et comme le musée est gratuit, voilà un lèche-vitrines qui n’aura pas trop de conséquence sur notre porte-monnaie ! http://www.vam.ac.uk

Lèche-vitrines:

Pour magasiner, il y a l’embarras du choix ! Cela dépend vraiment de ce qu’on recherche ou des quartiers qu’on a envie d’explorer… Personnellement, j’aime bien Oxford Street : qui serait l’une des rues commerçantes les plus animées en Europe. On y retrouve à la fois du haut de gamme et des trucs de tous les prix. Ne manquez pas d’aller voir le célèbre magasin Selfridges, avec son élégante façade art déco. Par contre, dans ce quartier, mon préféré demeure le magasin Liberty, pour le lèche-vitrines, en tout cas! Très facilement reconnaissable à sa façade de style Tudor (sur Regent Street), c’est un magasin qui propose surtout des produits de luxe. Mais il faut entrer pour admirer sa magnifique galerie octogonale, couverte de boiseries.

Thé de 4 heures :

Pour se sentir comme une lady, vive le four o’clock tea ! A vrai dire, le thé n’est qu’un prétexte, car le plus intéressant demeure tout ce qui l’entoure, incluant le décorum qui fait partie de cette tradition anglaise. Je vous conseille vivement celui de l’Hôtel Athenaeum, situé non loin de Buckingham Palace et de Piccadilly. Leurs plateaux sont garnis de 4 sortes de sandwichs (saumon fumé, jambon, pain aux tomates avec concombres), deux sortes de confitures, deux sortes de scones (nature et aux raisins), plus 5 belles pâtisseries (macaron, éclair, mille-feuilles, etc.). Tout est fait sur place par les frères Galvin, qui sont parmi les grands chefs de la capitale londonienne. Succulent! http://www.athenaeumhotel.com

Magasinage gourmand:

Si vous souhaitez découvrir des quartiers un peu plus populaires, rendez vous au Borough Market (juste à côté de la tour The Shard). C’est l’un des plus vieux marchés publics au monde, car il existait un marché à cet endroit, il y a 1000 ans ! Chose certaine,  les locaux l’aiment beaucoup ! Le marché compte une partie intérieure (avec des kiosques de légumes, viandes, poissons, thé, épices, etc.) et une partie extérieure, où s’installent une foule de kiosques qui proposent des plats chauds, de tous les coins du monde. Très pratique pour casser la croûte rapidement et à petits prix !

Pour des produits gourmands, il ne faut pas sous-estimer les grands magasins, tels que Marks & Spencer, par exemple. Généralement, ils ont des rayons épicerie, où l’on peut trouver une foule de cadeaux potentiels à rapporter (confitures de thés, marmelades, etc.) De plus en plus, les Marks & Spencer ont aussi des comptoirs de restauration rapide, qui proposent certains plats chauds et froids, à des prix raisonnables. A voir aussi: le rayon épicerie chez Harrods et chez Fortnum & Mason .

En vrac, quelques autres adresses pour les becs sucrés: Lola’s Cupcakes, près de Covent Garden (14-18 Neal Street, http://www.lolascupcakes.co.uk) et Biscuiteers, à Notting Hill (194 Kensington Park Road, http://www.biscuiteers.com )

Merci à Air Transat, Visit Britain et ses partenaires. 

Voyez aussi:

https://nathaliedegrandmont.com/2016/11/19/angleterre-elixir-de-jeunesse-a-oxford/

https://nathaliedegrandmont.com/2016/11/16/angleterre-une-visite-a-downton-abbey/

Informations pratiques:

S’y rendre: L’été, Air Transat propose 2 vols par semaine entre Montréal et Londres, plus 5 autres via Toronto. Le reste de l’année, il y a des vols fréquents, avec des correspondances à Toronto. Tous ces vols arrivent à l’aéroport de Gatwick. http://www.airtransat.com

De là, il est très facile de rejoindre le centre de Londres avec le Gatwick Express, qui rejoint la gare de Victoria (et le réseau du métro) en 30 minutes.

Circuits: Le voyagiste Transat propose aussi des forfaits alléchants à Londres, qui incluent le vol, les transferts, l’hébergement (avec des options différentes, pour toutes les bourses) et la possibilité d’y ajouter des excursions. http://www.transat.com

Pour circuler à Londres: Procurez-vous une Oyster Card, la formule « Pay As You Go » , que vous pouvez renflouer au besoin. Indispensable pour pouvoir utiliser le métro et les autobus, sans soucis.

Où séjourner: Hotel The Athenaeum : Très bien situé, à deux pas de Piccadilly Circus et de Buckingham Palace. Service très attentionné et chambres spacieuses, wifi gratuit. Si vous ne pouvez y séjourner, passez au moins pour le thé de 4 heures (voir plus haut). 116 Piccadilly, http://www.athenaeumhotel.com

Conseils: Pour manger, il est toujours possible de trouver des petits restaurants asiatiques ou indiens pas chers. Il y a aussi des plats bon marché dans les pubs (fish and chips, meat pies, etc.)

Adresses gourmandes: Poppies Soho: 55 Old Compton St. Une adresse incontournable pour de bons fish and chips croustillants. http://www.poppiesfishandchips.co.uk

Brasserie Zedel: 20 Sherwood Street. Situé à deux pas de Picadilly, une brasserie de type parisien, mais qui propose des plats variés, à très bons prix, surtout pour ce quartier ! https://www.brasseriezedel.com/

Milroys de Soho : 3 Geek Street (a Soho). Ce bar propose des centaines de variétés de whisky. Ambiance très feutrée, surtout en bas.

A lire : Escale à Londres, aux Editions Ulysse. http://www.ulysse.com

Informations complémentaires: http://www.visitbritain.com

 

 

 

 

 

2 Commentaires

  1. Ping : Astuces: Découvrir l’Europe, à sa manière | globe raconteuse

  2. Ping : Angleterre: Elixir de jeunesse à Oxford | globe raconteuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :