globe raconteuse

Croatie: Mer et merveilles de l’Adriatique…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Située en bordure de la mer Adriatique, la Croatie est aujourd’hui un pays de plus en plus en vogue, notamment grâce à l’une de ses régions, la côte de la Dalmatie, qui est parsemée de plus de 1200 îles et îlots. Telles de petites perles ocres et vertes, ces jolies îles de calcaire s’égrènent le long de la côte, au milieu d’une eau limpide et turquoise. Voilà pourquoi il n’y a pas meilleure façon de découvrir la Dalmatie qu’en naviguant sur un navire tel que l’Austral, de la Compagnie du Ponant. Avec sa petite taille (200 passagers), ce navire élégant fait un excellent tandem avec ce pays d’îles, de soleil et d’histoires. En voici la preuve par dix… (la suite, dans une seconde partie)

1) A l’abordage, moussaillons !
Avec ses 132 cabines, l’Austral est un navire de taille humaine, beaucoup plus petit que la majorité des autres paquebots qui naviguent sur la Méditerranée et l’Adriatique. Par conséquent, on y retrouve une ambiance très conviviale, qui provoque rapidement un climat de complicité avec les autres passagers et les membres de l’équipage, qui apprennent vite à connaître nos goûts…  » Nous ne sommes pas un hôtel flottant, commente le commandant, mais un navire beaucoup plus intime avec une ambiance de yacht ». Il est vrai qu’on se sent vraiment sur un bateau, d’autant plus qu’on nous permet d’aller visiter le poste de pilotage (ou la « passerelle », comme on l’appelle.) . Grâce à la petite taille du navire, le commandant peut également ajuster les horaires de navigation: pour qu’on profite des meilleurs points de vue ou pour qu’on évite d’ arriver à une escale en même temps que 4 ou 5 autres gros navires. Un vrai privilège…

2) Dans la langue de Molière…
Comme l’Austral appartient à une compagnie française – la Compagnie du Ponant – (dont le siège social est situé à Marseille), on se retrouve aussi dans un univers très français et francophone… On y rencontre des Suisses, des Belges, des Français (la majorité), mais aussi des passagers multilingues qui proviennent de l’Australie, des Etats-Unis ou du Brésil. Beaucoup de membres clés de l’équipage sont également Français ou Belges, dont le commandant, le directeur de croisière, les responsables des excursions, etc. De plus, toutes les annonces, l’animation à bord et la majorité des excursions sont également proposées en français; ce qui est plutôt rare et tellement agréable…

3) Dans les sillons des Vénitiens…
Au carrefour de l’Europe et de l’Orient, la côte de la Dalmatie a été convoitée et conquise par les Romains, les Grecs, les Ottomans et surtout les Vénitiens. Or, justement, Le Ponant propose cet itinéraire en Croatie au départ de Venise, ce qui est tout à fait pertinent et magique en même temps. Car on quitte la « Sérénissime » vers sept heures, en longeant le quartier du Dorsoduro, l’Arsenal, la Place Saint-Marc et le Grand Canal, au moment même où ils sont éclairés par la lumière orangée du coucher du soleil… Vraiment émouvant ! Et dans les journées qui suivent, on navigue dans les sillons de ces conquérants, en découvrant des traces de leur puissance et de leur raffinement dans plusieurs villes de la Croatie.

4) Découvrir une ville, dans un palais :
Il y a des palais, certes. Mais lorsque le palais renferme une ville entière et une bouillabaisse d’époques (romaine, médiévale, Renaissance, contemporaine, etc.), voilà qui devient très spécial et unique en son genre… A elle seule, Split nous convie à un véritable voyage dans le temps: plus de 17 siècles d’histoires et d’occupation humaine se côtoient dans l’enceinte de l’ancien palais de l’empereur Dioclétien, construit au 3ème siècle après Jésus-Christ… Et contrairement à bien d’autres sites romains, celui-ci n’est pas resté figé dans le temps, mais il a mué au fil des époques: pour accueillir des maisons du Moyen-âge, aujourd’hui devenues des boutiques, des banques et des restaurants, au milieu desquels émergent encore des colonnes romaines… Etonnant, voire même émouvant par endroits… Surtout lorsqu’on s’attarde à penser au (rapide) passage du temps…

5) Se réveiller aux portes de Dubrovnik…
L’Austral a aussi la possibilité de pouvoir accoster dans plusieurs villes, sinon de s’ancrer tout près des côtes, pour nous offrir le plaisir de se réveiller ou de souper juste devant les remparts de Dubrovnik, par exemple. Avec cette proximité, il suffit de quelques minutes en zodiac pour en franchir les portes et se retrouver parmi ses palais, ses églises et son labyrinthe de ruelles, dont certaines grimpent en escalier sur les flancs de la montagne. Par contre, il faut y arriver avant les foules, à défaut de quoi ces petites rues deviennent vite envahies, presqu’étouffantes… A ce moment-là, on peut trouver refuge dans le paisible cloître roman du Monastère des Franciscains ou encore, monter au balcon: c’est à dire sur les remparts, qui ceinturent la vieille ville sur deux kilomètres et demis. On se promène alors au niveau des toits de tuiles et des clochers des églises, en admirant le port et les rues à travers les ouvertures des bastions. Quelques vertiges à l’occasion… mais quelle promenade excitante !

A suivre dans quelques jours: le Monténégro, l’île de Hvar et celle de Marco Polo…
Informations pratiques:
Prochains départs pour la Croatie: La Compagnie du Ponant propose cet itinéraire en Croatie, à partir de Venise (Venise-Venise). Ce même itinéraire est aussi disponible les 16, 23, 30 août et 6 septembre.
Autres itinéraires: La Compagnie du Ponant offre aussi une foule d’autres itinéraires, dont plusieurs dans des destinations ou des ports d’escales qui sortent de l’ordinaire. Ils en proposent donc au Groenland, en Antarctique, en Asie (Japon, Hong Kong, Vietnam et Singapour), en Amérique du sud, ainsi qu’en Nouvelle-Angleterre. En automne, ils ont en effet une croisière qui part de Québec et se rend jusqu’à Boston, en passant par Gaspésie et Halifax, notamment. Pour plus d’informations: http://www.ponant.com
Pour des informations sur la Croatie: http://www.croatie.hr

3 Commentaires

  1. Ping : Astuces: L’Europe, de toutes les façons… | globe raconteuse

  2. Ping : D'Athènes à Venise à bord de L'Austral - Taxi-Brousse

  3. Ping : D’Athènes à Venise à bord de L’Austral | Taxi-brousse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :