globe raconteuse

Top 15: Où sont les plus beaux hommes? (deuxième partie)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après avoir publié la première partie de ce palmarès (de 15 à 6), voici maintenant le Top 5! Petit rappel: ce palmarès n’a pas la prétention d’être objectif et il a été réalisé en consultant quelques amies, grandes voyageuses. De plus, notre définition du terme «beauté» n’inclue pas uniquement des critères physiques, mais englobe aussi un amalgame de choses, telles que le charme, l’humour, l’attitude, l’art de la conversation, etc.

 5) France

Oui, après mûres réflexions, j’ai décidé d’inclure dans ce palmarès nos «cousins» les Français. Parce que, personnellement, j’ai toujours aimé les hommes qui ont de la conversation. Et dans ce domaine, les Français ne donnent pas leur place ! Ils ont beaucoup de bagou et un excellent sens de la répartie, que ce soit pour taquiner ou pour débattre de leurs idées… Bien sûr, ils ont une opinion sur tout (ou presque), ce qui peut donner lieu à des échanges passionnants (pour peu qu’on n’ait pas peur d’argumenter). Plusieurs ont aussi beaucoup de style et de goût (vestimentaire, notamment); même s’ils préfèrent généralement le style «chic désinvolte» qui convient si bien à leur côté gamin et rebelle. En effet, bien des Français semblent encore un peu «conquérants» dans l’âme,  ce pourquoi ils aiment aussi sortir des sentiers battus!

4) Espagne et Portugal  

Même s’ils n’apprécieraient peut-être pas de se retrouver dans le même bateau, il s’avère difficile pour moi de départager les Espagnols et les Portugais. En effet, les hommes de la péninsule ibérique ont en commun d’avoir de beaux traits racés, des cheveux d’ébène et des yeux noisettes, remplis de mystère et de passion. Par contre, leurs tempéraments diffèrent passablement; ce qui fait qu’on peut pencher plus pour les uns ou pour les autres. Souvent, les Espagnols ont  tendance à être un peu plus paons, fiers, voire un tantinet arrogants. Mais cette grande assurance en eux-mêmes fait partie de leur charme et ils l’assument complètement ! En comparaison, les Portugais paraissent plus modérés, plus discrets et ils sont généralement beaucoup plus polyglottes que les Espagnols; ce qui peut devenir un atout pour celles qui ne maitrisent pas l’espagnol…

3) Ile de la Réunion/ Ile Maurice

L’ile de la Réunion porte vraiment bien son nom car cette île de l’Océan Indien  a été colonisée par des Européens, des Asiatiques et des Africains. Et peu de temps après, la moitié des familles étaient déjà métissées. Voici donc deux îles (idem pour l’Ile Maurice) où il y a eu l’un des plus grand taux de métissage, sur plusieurs siècles et générations. Résultat: on y retrouve des hommes et des femmes qui possèdent certains des traits les plus originaux et charmants que j’aie jamais vus: des personnes de couleur avec des yeux bleus et des cheveux lisses, des traits du continent Indien mélangés avec d’autres plus Européens, etc. De plus, les Réunionnais sont aussi francophones (un département outre-mer de la France), tout en ayant un mode de vie décontracté, des accents, des musiques et des traditions créoles, qui ajoutent au charme.

 2) Italie

Ah! les Italiens! Grâce aux sonorités chantantes de leur langue, plusieurs d’entre eux peuvent déjà gagner des points, simplement avec un beau sourire et quelques mots bien choisis….  Car les Italiens savent parler aux femmes: que ce soit avec des mots (qu’ils soient compris ou pas), des gestes et/ou des regards qui en disent long… En Italie, les hommes accordent aussi beaucoup d’importance à leur apparence vestimentaire. Et presque tous (quel que soit leur classe ou leur métier) se font un devoir d’arborer des souliers et des vêtements bien mis, voire carrément à la mode et stylisés, dans bien des cas. Et comme dans le film Mange, prie, aime, il est vrai qu’ils ont un bel art de vivre et qu’ils s’en font de fiers ambassadeurs, semblant toujours prêts à nous y initier… Et avec de tels professeurs, on devient vite accrocs à cette dolce vita !

 1) Argentine

À mes yeux, les Italiens et les Argentins auraient pu aisément se partager la première place, ex-aequo. Mais mes amis m’ont dit:«non, il faut trancher !»  Quel choix difficile…  Car l’Argentine ayant connu une forte colonisation italienne, bien des Argentins ressemblent aux Italiens physiquement (beaucoup de grands aux cheveux bruns). Par contre, les Argentins affichent des styles vestimentaires et des tempéraments plus décontractés, en général. Tandis que les Italiens  (surtout en ville) affichent des styles plus «classiques» (cheveux plus courts, tenues plus conservatrices), les Argentins, eux, arborent souvent des cheveux mi-longs, des vestes de jeans ou de cuir; bref, des allures un peu plus «mauvais garçon».  Oui, j’avoue être de celles qui ont toujours eu un petit faible pour les allures bad boy (mais je ne suis pas la seule, n’est-ce pas ?). De plus, les Argentins maîtrisent aussi l’art de vous jeter des regards à la fois précis, puissants et enjôleurs… Et dans ce pays, plusieurs hommes sont aussi de bons danseurs: de danses latines, de tango ou un peu des deux… Par contre, ce sont des meneurs (bien au-delà de la piste de danse !), des hommes très fiers, orgueilleux et parfois très conscients de leur pouvoir de séduction…

Hors-catégorie: Les Québécois…

Oui, j’avoue avoir choisi d’exclure les Québécois de ce palmarès, notamment parce que le Québec fait classe à part, pour bien des raisons… N’allez pas croire que je ne trouve pas de charme aux Québécois, loin de là… Plusieurs sont très beaux physiquement, possèdent une belle ouverture d’esprit et font preuve de beaucoup d’originalité. Mais dans leurs rapports hommes-femmes, tous les Québécois (et ça inclut les femmes) sont dans le brouillard et ont perdu leurs repères; ce qui ne les empêche pas d’arriver à bon port et d’être de bons capitaines, mais après combien de détours et de malentendus ! C’est en grande partie la faute des femmes, j’en conviens, mais globalement, les Québécois manquent d’assurance. Ils ne savent plus comment approcher l’autre, quoi faire et surtout, quoi dire… Personnellement, j’ai probablement passé trop de temps ailleurs, ce qui explique peut-être que je me sente si démunie et incapable de comprendre les codes, le non-dit ou les approches très subtiles des Québécois. J’avoue avoir aussi repris le goût (et l’habitude) des rôles plus définis et des approches plus manifestes. Comme dans les danses latines, où chacun a clairement son rôle à jouer… Cela dit,  je suis convaincue qu’avec leur capacité d’apprendre vite et leur détermination, les Québécois pourraient rapidement devenir d’habiles séducteurs; pour peu que les femmes d’ici leur en laissent aussi la chance, bien sûr ! Je crois – et je souhaite vivement –  que les Québécois et les Québécoises arriveront à chasser ce brouillard entre eux, pour retrouver le plaisir de se séduire… un peu mieux !

Un commentaire

  1. Erwin

    tu oublies quand même les scandinaves ! les danois et les suèdois sont très classes cousine ^^
    En Suède ils ont inventé le slim, ils s’habillent de façon assez original je trouve et sont très aimables.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :