globe raconteuse

Anguilla: Jouer les Robinsons, avec classe !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La principale force d’attraction d’Anguilla demeure encore ses plages. L’île s’enorgueillit d’en posséder une trentaine, la plupart recouvertes d’un sable blanc fin et bordées par des eaux cristallines. Et surtout, des eaux qui déclinent toutes les plus belles nuances de bleus et de turquoise, qui ont d’ailleurs inspiré le slogan touristique d’Anguilla:  » Tranquility wrapped in blue », qui se traduit par la « sérénité enrobée de bleus ». D’ailleurs, plusieurs magazines américains n’hésitent pas à dire qu’ Anguilla possède certaines des plus belles plages des Caraïbes, telles que Shoal Bay east, Mead’s Bay et Sandy Ground, par exemple.

Pour les locaux, Sandy Ground est considérée comme la « capitale du divertissement » à Anguilla. La plage demeure tranquille dans la journée mais le soir, nombreux sont ceux qui se donnent rendez-vous dans ses bars de plage (tels que Johnno’s et Uncle Ernie), pour danser, faire la fête et écouter des groupes de musiciens locaux. De son côté, la plage de Mead’s Bay est bordée par plusieurs hôtels de charme (dont l’Anacoana et le Viceroy) et de bons restaurants. Quant à la plage de Shoal Bay, c’ est une habituée des palmarès, car plusieurs magazines réputés (Travel & Leisure et Conde Nast) l’ont souvent désigné comme « la plus belle plage des Caraïbes ». Il est vrai qu’elle possède tous les atouts pour composer la carte postale par excellence, avec ses eaux turquoise, ses longues bandes de sable blanc et ses bars de plage aux couleurs bonbon.

En plus de toutes ces plages, ceux qui le souhaitent peuvent aussi aller jouer les Robinsons: sur l’îlot de Scilly Cay (plus haut de gamme et qui a accueilli certaines célébrités hollywoodiennes) ou sur celui de Sandy Island, situé à quelques minutes au large de Sandy Ground. Avec son beau sable blanc et son bar de plage, Sandy Island représente la quintessence des excursions… On y retrouve de belles chaises et parasols pour lézarder en tout confort ainsi qu’ un bar de plage qui propose des cocktails tropicaux et des gueuletons de langoustes. De quoi jouer les Robinsons avec classe, et sans trop casser sa tirelire !

Il existe un service de traversier vers Sandy Island, à partir de la plage de Sandy Ground. (env. 10$ US/pers.) Plusieurs compagnies proposent aussi des excursions nolisées vers ce bel îlot, dont Shoal Bay Scuba, qui combine l’escale à Sandy Island avec un arrêt de snorkeling à Little Bay. Parmi les secrets bien gardés, cette baie est encerclée de hautes falaises et jalonnée de rochers de calcaire abrupts, sous lesquels se cachent une barrière de corail, fréquentée par plusieurs variétés de poissons tropicaux. Bien sûr, Anguilla possède aussi de nombreux autres sites pour les amateurs de plongée. D’ailleurs la compagnie Shoal Bay Scuba propose des cours de tous les niveaux et quelques excursions de plongée quotidiennes.

Chose certaine, que ce soit pour sa gastronomie, son style décontracté ou ses plages de rêve, Anguilla justifie facilement une escapade d’un jour à deux, à partir de Saint-Martin; surtout pour ceux qui recherchent une ambiance différente.

 Voir aussi mon sujet « Anguilla, la méconnue des Caraïbes »: https://nathaliedegrandmont.com/2016/01/13/anguilla-la-meconnue-des-caraibes-2/

Informations pratiques:

Comment s’y rendre ? Comme Anguilla ne possède pas d’aéroport international, le mieux est d’y accéder via Saint-Martin, sa voisine, en atterrissant à l’aéroport international de Juliana (côté néerlandais). Ensuite, il faut se rendre au port, pour emprunter l’un des nombreux bateaux privés qui desservent Anguilla. Il existe aussi un traversier public (et moins cher), au départ de Marigot, dans la partie française de Saint-Martin.)

Bon à savoir: Vacances Transat propose des vols hebdomadaires vers Saint-Martin, une bonne partie de l’année. De plus, ils offrent aussi des forfaits combinés: 4 nuits à Saint-Martin et 3 nuits à Anguilla, à l’hôtel Anacaona (décrit ci-bas) http://www.vacancestransat.com

Formalités d’entrée: Seul le passeport est nécessaire (aucun visa). Par contre, on y passe plusieurs points de contrôle: un à l’aéroport de Saint-Martin, un autre au port avant d’embarquer dans le traversier puis un dernier à notre arrivée à Anguilla. Idem sur le chemin du retour. Taxe de départ: 28$ US, que l’on paye à notre sortie d’Anguilla.

Excursions et cours de plongée: Shoal Bay Scuba permet de noliser des bateaux pour quelques heures, mais propose aussi des sorties de plongée quotidiennes (80$ à100$ US/pers.),des cours de plongée et de la location d’équipement. http://www.shoalbayscuba.com ou http://www.mysandyisland.com

Suggestions d’hébergement: L’Anacaona boutique hotel possède une vingtaine de chambres et quelques suites. Les chambres régulières oscillent entre 170$ et 280$ US/nuit, selon la saison. Mais ils ont aussi des forfaits plus avantageux, pour 4 nuits et plus. http://www.anacaonahotel.com

Adresses gourmandes: Blanchard’s Restaurant ou Blanchard’s Beach Shack: http://www.blanchardsrestaurant.com/

Informations supplémentaires: 1 800 553-4939  ou http://www.ivisitanguilla.com

 

 

 

Un commentaire

  1. Ping : Anguilla: La méconnue des Caraïbes | globe raconteuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :