globe raconteuse

Bali: Encore mieux qu’au cinéma !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le charme et la popularité de Bali ont véritablement éclaté au grand jour il y a quelques années, suite au tournage du film Mange, prie, aime. Comme on le percevait un peu dans le film, ce sont surtout les arts, la culture et la spiritualité des Balinais qui rendent cet endroit si différent. Et nulle part est-ce aussi vrai qu’à Ubud ! Située au centre de l’île, Ubud a toujours été la capitale des arts balinais, attirant même de nombreux artistes étrangers, depuis des décennies. Depuis, il est indéniable que le nombre de visiteurs, de commerces et de motocyclistes a beaucoup augmenté dans les rues d’Ubud. Mais heureusement, la ville a tout de même conservé son charme… et ses artistes ! Voici donc mes coups de coeur à et autour d’Ubud:

1) Toute une palette !

Les rues et ruelles de cette ville sont jalonnées de galeries d’art de toutes sortes, sans compter les nombreux ateliers (de sculpture sur bois, de peinture, de céramique, etc.) qu’on retrouve dans les villages d’artisans, en périphérie de la ville. Il y a même de petits ateliers – très intéressants – le long des sentiers qui traversent les rizières. Dans la ville elle-même, il est intéressant d’aller jeter un coup d’oeil au Musée Puri Lukisan (aperçu de l’art balinais de 1930 à nos jours). De plus, les pavillons du musée sont encerclés par des jardins et des étangs de nénuphars, vraiment charmants.

2) Un café au milieu des rizières:

Il faut aussi aller se promener dans les superbes rizières d’Ubud, qui se découvrent à pied ou en vélo, aux premières heures de la matinée (température nettement plus confortable). Quelques sentiers nous entraînent le long de la crête de Campuan et dans la vallée de Sayan, tandis que d’autres décrivent des boucles autour de la ville. Dans les deux cas, on se retrouve au milieu d’un incroyable « patchwork » de jaunes et de verts, où l’on remarque plusieurs petits autels érigés pour honorer la déesse du riz. Vous y croiserez aussi des paysans et des femmes en sarongs colorés, transportant sur leurs têtes des cargaisons impressionnantes. Le long du sentier se trouvent aussi quelques cafés fort sympathiques, qui permettent de prendre un verre ou un snack, en surplomb des rizières.

3) Rizières de Jatiluwih:

Il faut se louer une moto ou les services d’un chauffeur de taxi (des dizaines de chauffeurs proposent leurs services sur la rue principale) mais cela vaut la peine…  Car à moins d’une heure au nord d’Ubud, on peut rejoindre les célèbres rizières de Jatiluwih, qui ont été classées au Patrimoine mondial de l’Unesco. Une fois arrivés sur place, des panneaux nous suggèrent différents itinéraires (courts ou longs) qui permettent de faire des promenades au milieu de ces rizières en terrasse, qui incarnent à merveille l’ingénuité et l’harmonie balinaises.

4) Gare aux macaques !

Si vous avez peur des singes, mieux vaut éviter… Mais si vous êtes curieux et avez envie de voir à quel point les macaques peuvent devenir maîtres d’un site, vous en aurez une belle démonstration au Sanctuaire sacré de la forêt des singes. Situé juste aux abords d’Ubud (et accessible à pied), cette forêt camoufle quelques temples couverts de mousse, qu’on croirait sortis d’un film d’Indiana Jones… Mais ce sont surtout les macaques qui y font la loi ! Ne vous avisez surtout pas d’entrer sur le site avec quelque nourriture ou bouteille à la main ! Car ils vous l’enlèveront en un rien de temps ! Ces singes surgissent de partout… Qu’ils soient gros ou petits, ce sont de véritables coquins, particulièrement rapides et agiles… Les uns semblent monter la garde sur les marches, tandis que les plus petits sautillent d’un temple à l’autre, en nous faisant sursauter au passage, bien sûr !

5) Moments mémorables avec les éléphants:

Heureusement, les  pensionnaires du « Elephant Safari Park » semblent beaucoup plus calmes et dociles.  Situé un peu au nord d’Ubud, ce centre a recueilli une trentaine d’éléphants de Sumatra, dont la survie était menacée. Aujourd’hui, ce vaste domaine abrite un hôtel de charme, un spa et un centre d’activités, qui nous permet de passer quelques heures en compagnie des éléphants. Tout d’abord, on fait leur connaissance en apprenant à les nourrir, après quoi on part en balade sur leur dos, bien installés dans une nacelle et dirigés par leur gardien. Une façon originale et agréable de parcourir la jungle, tout en découvrant les comportements et la grande intelligence de ces animaux, qui gagnent vite notre respect. (A Taro, à 14 km au nord d’Ubud) http://www.baliadventuretours.com

Informations pratiques:

Suggestion d’hébergement: Sama’s Cottages.Caché au milieu de la végétation, cet hôtel propose une dizaine de petites villas, à des prix très raisonnables. On y retrouve aussi une petite piscine (très appréciée ) et le personnel – très courtois – vient nous servir le petit-déjeuner sur notre balcon, tous les matins. http://samascottagesubud.weebly.com/

Informations supplémentaires:  http://www.tourisme-indonesie.fr/content/destinations-principales-l-ile-de-bali

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :