globe raconteuse

Bali: Loin des touristes !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au-delà de ses superbes paysages, Bali se démarque surtout grâce à son ambiance magique, qui nous imprègne très rapidement. Une ambiance qui devient encore plus facile à percevoir lorsqu’on se rend dans les temples et dans les campagnes: loin des touristes et plus près des Balinais eux-mêmes…

Le sens du sacré…

A Bali, tous les chemins mènent vers… un temple ! D’ailleurs, il serait presqu’impossible de les éviter et tout aussi impossible de les voir tous, puisqu’il y en a des centaines autour de l’île: des plus simples aux plus majestueux. Mais aux yeux des Balinais, le plus important et le plus sacré de tous demeure le temple de Pura Besakih, situé dans l’est de l’île. Surnommé le « père de tous les temples », il forme un vaste ensemble de 23 temples, dont le plus vénéré  – le Pura Penataran Agung – qui s’élève sur six niveaux. De plus, Pura Besakih fait l’objet de beaucoup de vénération parce qu’il se trouve au pied du volcan Gunung Agung, qui suscite un mélange d’admiration et de crainte. Les Balinais y multiplient leurs visites, car telle est leur façon d’amadouer le volcan, pour qu’il demeure sage et endormi. Heureusement, on peut  y accéder nous aussi: à condition de couvrir nos jambes d’un sarong (incluant les hommes) et, si possible, d’embaucher un des jeunes guides à l’entrée. Chose certaine, cet endroit devient particulièrement impressionnant lors des festivals ou des cérémonies religieuses spéciales (telle que la fête de la Pleine Lune), car on y croise alors des nuées de fidèles, vêtus de leurs plus beaux atours, allant déposer des offrandes et prier au pied des temples. Étrangement, tout cela se déroule dans une ambiance à la fois  solennelle et joyeuse; certains Balinais semblant même amusés de nous voir vêtus comme eux… Parfois, il arrive même que l’un d’eux vienne poser quelques grains de riz sur notre front, pour nous apporter chance et prospérité.

Perdus dans la campagne…

Outre le temple de Pura Besakih, l’est de l’île nous permet aussi de découvrir un Bali plus tranquille et plus authentique, où les touristes se font beaucoup plus rares. Il suffit alors de louer une moto (ou les services d’un chauffeur) puis d’aller se « perdre » sur les petites routes qui serpentent dans la vallée de Sidemen, par exemple. Ici aussi, de belles rizières en terrasses s’étirent à l’infini,  parfois dominées par le volcan qui émerge à l’arrière. A chaque tournant, le rideau se lève sur une foule de petites scènes de la vie rurale: des paysans qui font sécher du riz ou des arachides, des montagnes de cageots de poulets, des familles entières entassées sur des motos, des processions de femmes qui transportent des paniers sur leurs têtes, sans oublier les kiosques de fruits bizarres, où l’on vend aussi de l’essence dans des bouteilles de vodka recyclées… Bref, des moments simples mais vrais, teintés par une curiosité réciproque, qui donne lieu à une foule de salutations et de sourires irrésistibles. Avec leur grande dévotion, leur respect de la nature et des choses qui les entourent, les Balinais parviennent à nous rappeler que le bonheur se trouve aussi dans les choses simples, en nous enseignant au passage comment reconnecter avec nous-mêmes. Avec la beauté des paysages, la richesse de la culture et celle que les habitants portent en eux , Bali est le genre d’endroit qui fait du bien… pour le corps et l’esprit. Et c’est probablement çà la véritable magie de Bali !

Informations pratiques:

S’y rendre : Il n’y a pas de vols directs qui rejoignent Bali à partir du Canada. Par contre, il est possible d’éviter Jakarta (la capitale de l’Indonésie) et de rejoindre Bali directement: si l’on passe par Doha (avec Qatar Airways), Hong Kong ou Tokyo (avec Air Canada), entre autres.

Visa: Le visa de touriste pour Bali s’obtient sur place, à l’arrivée à l’aéroport. Il coûte environ 50$ Can (payable en argent comptant ou cartes de crédit).

Suggestions d’hébergement:

A Sidemen: Dirigé par une britannique passionnée, l’hôtel Samanvaya propose des chambres vastes et élégantes, munies de terrasses qui donnent vue sur les rizières qui encerclent l’hôtel et sa superbe piscine à débordement. Excellente cuisine, prix corrects (pour cette qualité), locations de motos sur place et personnel très courtois. http://www.samanvaya-bali.com

Informations supplémentaires:  http://www.tourisme-indonesie.fr/content/destinations-principales-l-ile-de-bali

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :