globe raconteuse

Alberta: des dinosaures aux grizzlis

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En plus de ses montagnes et ses paysages de carte postale, l’Alberta possède aussi quelques sites classés au Patrimoine mondial de l’Unesco. Des trésors méconnus qui justifient largement une petite ruée vers l’ouest…

Pour les premiers Européens, le centre de l’Alberta était couvert de « mauvaises terres à traverser » ou « Badlands« , comme ils les surnommaient. Mais aujourd’hui, les visiteurs n’ont plus aucune raison d’éviter cette région, bien au contraire ! Pour comprendre à quel point, il faut imaginer qu’il y a des millions d’années, cette région était recouverte d’une mer intérieure et d’une véritable forêt tropicale, où se baladaient gaiement des centaines de… dinosaures. Puis, après leur disparition et pendant l’ère glaciaire, les glaciers ont sculpté là des vallées profondes et des formations étranges, striées de crevasses et de « coulées ». Mais sous leur apparence austère et quasi-désertique, ces roches friables camouflent un trésor très précieux… En effet,  les scientifiques y ont trouvé – et continuent de trouver – des squelettes entiers de dinosaures et plusieurs autres fossiles de créatures (tortues, crocodiles, reptiles volants, etc.) qui auraient vécu ici, il y a 75 millions d’années.

Aujourd’hui, cet héritage est préservé et mis en valeur grâce au Parc provincial des dinosaures, qui a été classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, bien sûr… Étant donné que les nouvelles pluies et tempêtes continuent de mettre à jour de nouveaux squelettes, il va de soi qu’on parcourt ce parc en compagnie des guides naturalistes. Tout au long de la promenade, ces experts nous apprennent énormément de choses sur le mode de vie et l’époque des dinosaures, tout en nous faisant remarquer les paysages étonnants de cette région, ponctués par des canyons et des rochers aux formes étranges, qu’on surnomme les « cheminées de fées« . Le musée lui-même compte aussi plusieurs fossiles et squelettes entiers, de 35 espèces différentes. Fascinants à voir également !

Les amateurs de dinosaures souhaiteront aussi se rendre à Drumheller: une ville qui s’affiche comme la capitale des dinosaures, par le biais de différents panneaux et monuments publics. Mais Drumheller se trouve aussi au milieu de ces paysages désertiques (et cheminées de fées) et possède elle-aussi un musée important : le « Royal Tyrell Museum of Paleontology« .  Ce musée propose des bornes interactives, des spectacles multimédias et près de 8000 spécimens, dont 50 squelettes complets de dinosaures. Ils organisent aussi des fouilles pour paléontologues en herbe. D’ailleurs, au début de l’été, les scientifiques de ce musée ont réussi à identifier 2 nouvelles espèces de dinosaures qu’ils ne connaissaient pas encore…

Surprises dans les Rocheuses:

Bien sûr, l’Alberta compte aussi plusieurs endroits où la nature elle-même s’est surpassée. C’est le cas du Parc national de Banff, qui a d’ailleurs été le précurseur de nos parcs canadiens, en 1887. A l’origine, le parc avait été fondé pour protéger les sources thermales de Sulphur Mountain, découvertes par des employés du Canadien Pacifique, en 1883. Aujourd’hui encore, ces sources thermales continuent d’attirer de nombreux visiteurs, de même que le chapelet de montagnes et de lacs émeraudes qui se déploient tout autour. Car en plus d’être une station de montagne très agréable, Banff est située  tout près de la Vallée de la rivière Bow, du fameux lac Louise (dominé par le glacier Victoria) et du lac Moraine, plus petit mais d’un bleu extraordinaire et dominé par la vallée des Dix Pics. Il y a aussi la Promenade des glaciers, qui mène de Banff à Jasper. Dans le parc de Banff, plusieurs activités sont proposées pour pouvoir apprécier la beauté des paysages à sa manière: que ce soit en canot, à pied,  à cheval ou en campant à la belle étoile, par exemple.

Dans toute cette région, il faut aussi ouvrir l’oeil constamment, car il n’est pas rare de pouvoir apercevoir différents animaux sur le bord de la route: des mouflons, des cerfs, des ours noirs et même, des grizzlis…  D’ailleurs, j’ai moi-même eu la chance d’apercevoir un grizzli (adolescent), à quelques mètres de la route. Il ne semblait nullement dérangé ni nerveux, et nous avons pu l’observer pendant de longues minutes, alors qu’il s’empiffrait gaiement dans un bosquet de petits fruits… Une expérience mémorable, pas du tout arrangée avec le gars des vues !

Informations pratiques :

Parc national de Banff: Le parc se trouve à 128 kilomètres à l’ouest de Calgary. Accès quotidien: 9.80$/adulte. Toute la programmation, détails et activités offertes au: http://www.pc.gc.ca

Parc provincial des dinosaures: A 48 kilomètres au nord-est de Brooks. http://www.albertaparks.ca/dinosaur

Royal Tyrrell Museum: Situé à Drumheller, qui se trouve elle-même à deux heures de route du parc provincial précédent.  15$/adulte. http://www.tyrrellmuseum.com

Pour en savoir plus: http://www.banfflakelouise.com,  www.tourismealberta.ca ou 1-866-PARTONS.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :