globe raconteuse

Argentine : Surprenante Buenos Aires !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Envie de prolonger l’été ? Cap sur l’Argentine et Buenos Aires ! Eh! oui, dans quelques semaines, eux seront au printemps… Une saison idéale pour découvrir cette capitale élégante et surprenante, que plusieurs surnomment le  » Paris de l’Amérique » … De plus, leur invitation à prolonger l’été s’accompagne de bons vins et de langoureux airs de tango… Pas tentant du tout; n’est-ce pas ?

Voici quelques-unes de mes suggestions de promenades :

Balades : Buenos Aires est très étendue mais quelques quartiers se découvrent aisément à pied, dont le coeur du quartier des affaires, tout autour de la Plaza de Mayo. Lieu de tous les rassemblements populaires et politiques, cette place est notamment bordée par la cathédrale et le palais présidentiel (surnommé « La Casa Rosa » à cause de sa couleur) Arpentez aussi la rue piétonne Avenida Florida (boutiques d’électroniques et autres) et l’Avenida de Mayo, bordée par plusieurs cafés historiques.

Jogging matinal : Juste au sud du centre-ville, Puerto Madero est devenu le nouveau quartier à la mode, depuis qu’on y a revitalisé les quais et les anciens hangars, qui abritent désormais une foule de restaurants et de bars branchés. Entre ceux-ci et le canal, un trottoir piétonnier permet de marcher (ou courir) jusqu’au futuriste pont de la Mujer, qui rejoint l’autre rive, où se sont installés plusieurs grands hôtels et de luxueuses tours à condos.

Découvertes inusitées: étonnant mais vrai: le cimetière de Recoleta demeure un des lieux les plus visités de la ville, car ses allées sont bordées de mausolées spectaculaires, dont celui de la célèbre Evita Peron, qui fait encore l’objet d’un culte dans ce pays.

Coloré à souhait ! Il faut aussi aller se promener dans l’ancien quartier portuaire de La Boca, où les inondations ont maintes fois mis à l’épreuve les gens et leurs maisons de tôle, construites sur pilotis. Mais aujourd’hui, sur certaines rues, chaque coin de tôle est devenu un canevas de couleurs vives, avec des statues de papier mâché, grandeur nature, décorant aussi les balcons ou les facades. Tel un tableau, à l’échelle de toute une rue! Dans la ruelle El Caminito, une brigade de jeunes artistes – peintres, sculpteurs ou joalliers – utilisent l’art naif pour rire de leur histoire, de leurs séducteurs légendaires ou du quotidien. Et à quelques pas de là, de jeunes danseurs font de même : la grâce de leurs pas et la fougue dans leurs yeux faisant vite oublier la cour délabrée et les graffitis qui leur tiennent lieu de scène. L’idéal est de s’y rendre en taxi et de descendre devant le Centre d’Exposition et la ruelle des artistes « El Caminito », où l’on peut voir plusieurs artistes et danseurs de tango.

Fan du foot ? Il faut tenter de voir un match de l’équipe River Plate (au stade du même nom) ou des Juniors de La Boca, qui jouent dans l’emblématique Bombonera. Des forfaits permettent d’assister à un match et de visiter ce stade et son musée, rempli de souvenirs de cette équipe mythique, qui a longtemps été celle du footballeur argentin Diego Maradona. http://www.bocaexperience.com

Café, journal et davantage…  Au Gran Café Tortoni (près de la Plaza de Mayo) ou au café de Los Angelitos (près du Congrès). Tous deux font partie de ces fameux cafés historiques de style belle époque, décorés avec des plafonds, fenêtres ou autres éléments art déco. De nombreux habitués viennent y lire leur journal le matin et repassent en fin de journée pour un verre de vin ou un chocolat chaud, souvent accompagné de ces fameux  beignets torsadés, surnommés « churros ».  (825 Avenida de Mayo, www.cafetortoni.com.ar et 2100, Av. Rivadavia. www.cafedelosangelitos.com

Ne manquez pas la 2ème partie: pour les gourmands et noctambules (d’ici quelques jours)

Informations pratiques:

dormir ? Au Sofitel: notamment parce qu’il est très bien situé, dans l’élégant quartier du Retiro. On y retrouve des chambres immenses et de bon goût, du personnel francophone et un excellent restaurant . 841 Arroyo. http://www.sofitel.com

Bon à savoir: Buenos Aires est une ville relativement étendue. Heureusement, les taxis y sont nombreux et peu dispendieux, ce qui permet de rejoindre plus facilement des quartiers tels que Palermo, la Boca ou San Telmo, par exemple.

S’y rendre ? L’Argentine est desservie par Air Canada (via Toronto) et par LAN (via New York et Miami). Sur place, Lan Argentina offre de nombreux vols intérieurs pour aller de Buenos Aires jusqu’en Patagonie, aux chutes d’Iguazu ou dans la région des vins, par exemple. http://www.aircanada.com ou http://www.lan.com

 

Un commentaire

  1. Ping : Buenos Aires, arts et gourmandises (2ème partie) | globe raconteuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :