globe raconteuse

Etats-Unis : l’autre Floride

PRIX A GAGNER:

DEVENEZ AMIS DE MA PAGE FACEBOOK DE GLOBE RACONTEUSE ET VOUS COUREZ LA CHANCE DE REMPORTER UN PRIX.

Quand on évoque la Floride, on pense surtout aux stations balnéaires et aux nombreux parcs d’attraction. Mais à quelques heures au sud-ouest de Disney se trouve aussi l’autre Floride : quelques trésors culturels méconnus et surtout, une faune et une flore surprenante, qui ont de quoi donner quelques complexes à Mickey…  Bienvenue sur la côte ouest de la Floride, où nature et culture volent la vedette !

1) Résidence d’hiver d’Edison et de Ford

En 1886, le scientifique Thomas Edison s’est fait construire une résidence d’hiver en Floride: sur les rives de la rivière Caloosahatchee, à Fort Myers. Juste à côté se trouvait également la maison de son associé, qu’Edison racheta éventuellement. Tout le site fût surnommé « Seminole Lodge » et c’est là que séjourna et travailla cet inventeur, pendant plusieurs années. D’ailleurs, on peut y visiter son bureau et son atelier, où l’on retrouve ses flacons  et instruments de toutes sortes, laissés tels quels. Il en va de même pour les deux résidences, qui renferment les meubles et les objets originaux qui s’y trouvaient à l’époque, dans les années 20. De plus, comme Edison et sa femme s’intéressaient beaucoup aux plantes, ce domaine compte aussi un jardin exceptionnel, avec des figuiers géants, de nombreuses orchidées et plusieurs plantes tropicales rares. (www.edisonfordwinterestates.org)

2) Plages et coquillages à profusion, à Sanibel

L’archipel des îles de Sanibel est considéré comme un petit paradis: à la fois pour les marcheurs, les contemplatifs et les collectionneurs de coquillages. Déjà, les îles de Sanibel et de Captiva (reliées par un pont) possèdent de superbes plages de sable blanc, presque poudreux. Mais, grâce à leur situation dans le golfe et aux différents courants marins qui y gravitent, ces plages sont également reconnues pour être l’un des meilleurs endroits dans le monde pour ramasser des coquillages. Les collectionneurs le savent et se retrouvent donc en grand nombre sur les plages, surtout à marée basse ou après une tempête. Il y a une telle fascination pour les coquillages à Sanibel qu’on y retrouve même un musée – le Bailey Matthews Shell Museum – qui nous en présente des centaines, de toutes les formes et couleurs. (www.shellmuseum.org)

3) Réserve naturelle J. N. « Ding  » Darling: 

La Réserve naturelle J.N. « Ding » Darling représente l’un des plus beaux atouts de l’île de Sanibel. Fondé par un fervent protecteur de la nature, cette réserve se trouve au centre de l’île et dans un estuaire, où se rencontrent l’eau douce et l’eau salée. La réserve abrite des forêts de mangroves, des marécages, des baies peu profondes et plus de 220 espèces d’oiseaux; sans parler des lamentins et des dauphins… Une seule excursion sur la baie de Tarpon permet d’observer plusieurs groupes de pélicans bruns: perchés sur les îles ou en train de voler en effleurant la surface de l’eau, pour mieux y plonger au moment opportun. On y croise aussi les pélicans blancs (les plus volumineux), plusieurs oiseaux de rivage, des cormorans, sans oublier les nombreux balbuzards, souvent perchés dans leurs nids, sur le sommet des quelques maisons qui bordent la baie. Et le spectacle devient encore plus magique lorsqu’un dauphin vient surfer derrière le bateau ou lorsque les bandes de pélicans retournent sur leur île, dans les derniers rayons du soleil couchant. (www.tarponbayexplorers.com et http://www.fws.gov/dingdarling)

4 ) Cabbage Key

Au départ de l’île de Captiva, la compagnie Captiva Cruises propose aussi des exursions qui nous conduisent dans l’archipel, à la découverte de petites îles – telles que Cabbage Key et Useppa – qui ne sont accessibles que par bateau. En route, on longe aussi les résidences somptueuses de Captiva nord, de même que l’île corallienne de Cayo Costa, dont la végétation fragile est protégée par le parc d’état de Cayo Costa. Arrivés à Cabbage Key, on retrouve l’ambiance de la Floride d’autrefois, puisque l’île compte simplement une tour d’eau, quelques sentiers, de même que les maisonnettes et le restaurant du Cabbage Key Inn & Restaurant. Il faut dire que ce restaurant est une curiosité en soi. Dans les années 50, il était surtout fréquenté par les pêcheurs, qui avaient pris l’habitude de coller sur ses murs quelques billets d’un 1$ (avec leur nom dessus), en guise de provisions, pour leurs journées de mauvaise pêche. Depuis, des milliers d’autres les ont imités; de telle sorte que toutes les surfaces du restaurant sont maintenant couvertes de tels billets. Et bien sûr, tous les visiteurs s’assurent d’y laisser leurs traces eux aussi, puis de goûter au fameux cheeseburger de la maison.  Celui qui, selon la légende, aurait inspiré Jimmy Buffett pour sa chanson « A cheeseburger in paradise » … Cela dit, leurs poissons et pinces de crabes sont excellents aussi… (www.captivacruises.com et www.cabbagekey.com)

5) En compagnie des dauphins

Qui n’aime pas les dauphins ? Chose certaine, les guides de la compagnie Dolphins Explorer connaissent très bien les 400 et quelque dauphins qui habitent dans l’archipel autour de l`île de Marco. Ils connaissent leurs noms, leurs signes distinctifs (souvent sur les nageoires) , les jeunes qui viennent de naître, plus les habitudes et les lieux préférés de chaque groupe. Voilà pourquoi il est fascinant de partir en excursion avec eux ! Non seulement voit-on beaucoup de dauphins s’approcher et venir sauter à proximité du bateau, mais on apprend aussi une foule de choses sur les comportements de ces animaux, d’une grande intelligence…  Au cours de l’excursion, on fait aussi une courte escale sur une île de corail, pour y cueillir des coquillages. Il n’est pas rare qu’on aperçoive aussi plusieurs lamentins et de nombreuses espèces d’oiseaux. Ces excursions se font au départ de l’île de Marco, non loin de Naples. (www.dolphin-study.com) 

Informations pratiques :

S’y rendre: L’aéroport international Southwest (RSW) à Fort Myers est le point d’arrivée par excellence. En saison, Air Canada et West Jet y proposent des vols à partir de Montréal, d’Ottawa et de Toronto.

Quelques adresses gourmandes: Le Bubble Room, sur l’île de Captiva. Un véritable « restaurant-musée »: avec des dizaines d’objets et d’affiches rétros, de vieux juke-box, des jouets antiques accrochés aux murs et au plafond, etc. Le menu propose des classiques américains. (www.bubbleroomrestaurant.com) De son côté, le restaurant Mereday’s est l’un des endroits les plus en vogue à Naples. On y propose des menus dégustations (de 3 ou 5 services), préparés uniquement avec des produits frais, achetés localement. Parmi leurs spécialités? Les desserts… (www.meredaysnaples.com)

Pour plus d’informations: http://www.visitsarasota.org, http://www.fortmyers-sanibel.com;  http://www.ParadiseCoast.com

2 Commentaires

  1. J’ai beau habiter en Floride, je reconnais humblement que 4 sur 5 sont des nouveautés pour moi. Ceci dit, c’est souvent le cas… Certains Américains connaissent mieux la France que moi qui y ait vécu 36 ans ! Les résidences de Ford et Edison vont me voir bientôt. Dans le même genre, à Palm Beach, il y a la somptueuse maison de la famille Flagler (associé initial de Rockfeller), à voir absolument et accompagné d’une des guides.
    Merci pour ces adresses de nos futurs WE.

    • Merci aussi d’avoir partagé votre coup de cœur sur le site de Palm Beach: j’en prends bonne note. Je ne connaissais pas… N’hésitez pas à partager vos trouvailles: notamment sur la page Facebook de Globe Raconteuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :