Des boîtes gourmandes pour découvrir le Québec

Vous aimez découvrir de nouveaux produits québécois ? En voici un que j’ai envie de partager avec vous: l’entreprise l’Éclaireuse, qui propose de belles boîtes gourmandes : pour découvrir le Québec, une région à la fois ! C’est la BEQ, comme l’appelle cette jeune entrepreneuse (Marilyn Préfontaine). Chaque mois, elle propose une nouvelle boîte découverte garnie de 5 produits régionaux, tout en nous présentant leurs artisans et le terroir qui les inspire… Ces boîtes arrivent directement chez nous, mais je vous l’assure d’emblée (et je crois que c’est le but !) : elles donnent envie d’aller se promener sur les routes du Québec !

Fondée au printemps dernier, l’entreprise L’Éclaireuse propose aussi un magazine et une boutique en ligne, qui ont tous comme mission de nous présenter des producteurs, des artisans et des produits québécois dont on puisse être fiers ! Et bien sûr, on peut y commander leurs boîtes découvertes : une à la fois ou sous forme d’abonnement (de 3 mois à un an). Jusqu’à maintenant, l’entreprise en a produit près d’une demi-douzaine, dont celles mettant en vedette les régions de la Beauce, Lévis, l’île d’Orléans, le Kamouraska et la région de Portneuf. Et leur site internet mentionne qu’on peut aussi se procurer certaines des boîtes précédentes.

Septembre : le Haut Saint-François !

Pour son édition de septembre, la BEQ nous présente la région du Haut-Saint-François : un coin méconnu, situé au sud des Cantons de l’Est, tout près de la frontière américaine. En plus, le moment est bien choisi, puisque cette région est couverte de montagnes et de lieux pour admirer les belles couleurs d’automne ! D’ailleurs, le Haut-Saint-François est ratissé par un itinéraire touristique au nom révélateur : la Route des Sommets. On y a aussi créé le circuit des Sheds panoramiques, qui nous conduit vers plusieurs belles haltes aménagées, qui permettent de s’arrêter et d’admirer pleinement la beauté des paysages environnants. Évidemment, toutes ces escales sont aussi des lieux propices pour pique-niquer : avec quelques-uns des produits qu’on découvre dans la BEQ, par exemple !  

Et justement, parlons-en ! Que contient la boîte BEQ consacrée au Haut-Saint-François ? À l’instar des précédentes, elle renferme cinq produits régionaux, ainsi qu’une brochure qui présente chacun des producteurs et artisans concernés. De plus, on y retrouve beaucoup d’informations sur la région, son histoire et ses atouts. Connaissez-vous le pont couvert McVetty-Mckenzie et le patrimoine écossais de Scotstown ? Avez-vous déjà entendu parler de la côte magnétique de Chartierville ? C’est le genre de découvertes qu’on y fait, au fur et à mesure qu’on déballe les cinq produits :

  • Un saucisson sec, qui provient de la Charcuterie de Scotstown. (Une des six saveurs de saucisson sec qu’ils produisent)
  • Un pot de miel pur de la Cerisaie Passions Cerises. On découvre ici que cette ferme cultive la cerise griotte, qu’elle compte maintenant 1500 cerisiers et qu’on peut y faire de l’auto-cueillette de cerises (de la mi-juillet à la mi-août). D’ailleurs, on précise que ce sont leurs ruches qui produisent ce miel original…
  • Un pot de terrine de Tamworth, de la Ferme Renaissance, qui élève des sangliers, cerfs rouges et porcs de Tamworth (une race anglaise). Une autre découverte potentielle à faire sur place, puisqu’on peut visiter leur élevage et s’y procurer leurs produits (terrine ou creton de sanglier)
  • Un pot d’épices fumées Le Maître Grilleur, produites par les As du Fumoir, à Bury. Il s’agit d’une marinade sèche qui ajoute un goût sucré-salé à de la viande, de la volaille ou des légumes grillés. On nous le conseille aussi comme assaisonnement dans une salade.
  • Une chandelle de cire de soya coulée à la main, produite par la Halte de la Gitane, dans le village de East-Angus.  

Je n’ai pas encore eu l’occasion d’essayer tous les produits de la boîte, mais je peux vous assurer que la terrine de Tamworth est disparue en un rien de temps (excellente !) et que les épices fumées permettent d’assaisonner à merveille des viandes, des légumes grillés ou un mijoté. À en juger par ces deux produits, je crois que les autres aussi vont surpasser mes attentes… Chose certaine, cette boîte gourmande m’a aussi donné le goût d’aller explorer la région du Haut Saint-François; ce que je ferai très bientôt !

D’ici là, je vous conseille d’aller jeter un coup d’oeil au site internet de L’Éclaireuse, car ces boîtes ( ou un abonnement) peuvent certainement faire de beaux cadeaux: pour des amis ou pour soi, pourquoi pas ? www.leclaireuse.ca

Surveillez mon prochain reportage sur le Haut Saint-François: à venir, très prochainement !

Voyez aussi mes reportages:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s