globe raconteuse

Trucs: Voyager en solo

Célibataire endurci ? Ou célibataire de vacances parce que vos amis ou votre conjoint ne peuvent plus partir avec vous tel que prévu ? Qu’à cela ne tienne, il n’y a qu’à partir en solo ! Pas toujours facile mais tout à fait possible, surtout lorsqu’on connaît quelques trucs et qu’on choisit son moment…

Certes, les choses ne sont pas toujours simples pour les personnes qui voyagent seules. L’industrie du tourisme est davantage organisé pour les couples ou les familles; de telle sorte que la majorité des hôtels (notamment dans le sud) exigent souvent des suppléments pour une occupation simple, surtout au coeur des saisons hautes. Malgré tout, il n’y a pas lieu de se décourager pour autant… Car il existe bel et bien certains bons trucs à connaître et surtout, certaines formules de voyage plus appropriées pour ceux qui voyagent seuls.

1) Plus on est d’fous…

Selon plusieurs conseillers en voyage, les circuits accompagnés sont parmi les meilleures formules pour les voyageurs en solo; d’autant plus que plusieurs voyagistes (tels que Tours Chantecler, Transat Découvertes et Vacances Tours Mont-Royal, par exemple) proposent maintenant la formule de « partage garanti ». Grâce à cette formule, un voyageur solo peut s’inscrire à un circuit en Europe ou en Amérique du nord, par exemple, sans avoir à payer aucun supplément pour une occupation simple. Bien sûr, on tente de le jumeler avec une personne (du même sexe) pour partager la chambre lors du voyage, mais même si ce n’est pas le cas, ce voyageur (ou voyageuse) peut dormir tranquille et occuper une chambre seul (e), sans avoir à s’inquiéter qu’on lui facture le fameux supplément d’occupation simple. De plus, la formule des circuits accompagnés permet aussi de manger en bonne compagnie lors des repas et de rencontrer une foule d’autres voyageurs,  sans pour autant être forcé de socialiser à tous moments.

2) Pour bouger en gang…

Ces dernières années, plusieurs voyagistes ont aussi commencé à introduire de plus en plus de circuits thématiques , tels que des circuits pour les amateurs de jardins, de plein-air, de vin ou de plaisirs gourmands…

Vous êtes plutôt sportifs ? Plusieurs compagnies (dont Traditours, Conceptours et Voyages Fleur de Lys) proposent maintenant des circuits de randonnée en Europe, qui peuvent se faire en autonome (avec hébergement et transport de bagages déjà organisés) ou au sein de petits groupes accompagnés. Chez Voyages Fleur de Lys, les bons marcheurs peuvent partir à la découverte des montagnes et des villages alpins de la Suisse ou parcourir le fameux chemin de Saint-Jacques de Compostelle, par exemple. Traditours propose aussi plusieurs circuits pédestres, dont un circuit de 15 jours en Turquie,  qui s’annonce aussi enchanteur qu’un conte des mille et une nuits…  1 888-713-3311, http://www.voyagesfleurdelys.com et  (514) 907-7712, http://www.traditours.com)

Lorsqu’on prévoit de partir seuls, on peut aussi ouvrir l’oeil et s’informer auprès de différents clubs de sport ou associations de notre quartier. De plus en plus de clubs de plongée, de vélo ou de randonnée organisent maintenant des voyages pour leurs membres; sans oublier les groupes de célibataires, les écoles de salsa ou de tango… Comme ces voyages réunissent des gens qui partagent des intérêts communs, l’ambiance y est souvent excellente, d’autant plus que ces voyages sont  généralement chapeautés par des agences de voyage qui en supervisent la logistique.

 

3) Joindre l’utile à l’agréable:

Aller apprendre l’italien à Florence ou l’espagnol à Barcelone ? `Pourquoi pas ? Et par le fait même, joindre l’utile à l’agréable ! Très bien organisés et rejoignant une clientèle de tous les âges, les programmes proposés par le Collège de Maisonneuve nous permettent d’aller étudier de deux à quatre semaines : à Rome, Florence, Madrid ou Barcelone. On y séjourne au sein de familles typiquement romaines ou madrilènes, ce qui facilite l’apprentissage de la langue et de la culture locale, tout en diminuant les coûts. On se rend en classe le matin (4h/jour), pour partir ensuite à la découverte de ces villes mythiques, leurs attraits et leurs habitants, bien sûr! Histoire d’enrichir notre vocabulaire! Chaque été, le Collège propose aussi un séjour de 4 semaines à Alicante, un peu au sud de Valence, sur la côte espagnole. Très populaire et encadré de A à Z,  ce voyage comprend notamment 2 jours de visites à Madrid et 3 à Barcelone. Il offre aussi l’option de séjourner dans une famille ou dans un hôtel 3 étoiles, très apprécié par certains. Contrairement aux autres villes qui sont plus étendues, l’école d’Alicante se trouve à distance de marche des lieux d’hébergement et de la plage. Autres villes : départs fréquents, à partir de 2450$ pour 2 sem., en moyenne saison. Tous les programmes comprennent : l’hébergement, 2 repas par jour, les cours et le billet d’avion. Egalement possible : cours en Allemagne et en Angleterre. (514) 254-7131 poste 4852; www.cmaisonneuve.qc.ca

4) Des villes accueillantes

Pour ceux qui aiment les arts et la culture, il peut aussi être très intéressant de séjourner dans les grandes villes européennes ou nord-américaines. Pour y avoir moi-même voyagé seule à plusieurs reprises, des villes comme San Francisco, Rome, Paris, Londres, Prague ou Boston, par exemple, proposent une telle variété de choses à faire qu’on ne s’y sent jamais vraiment seuls… Entre tous les musées à visiter, le lèche-vitrines, les promenades et les rencontres potentielles, impossible de s’y ennuyer !  D’ailleurs, c’est souvent lorsqu’on voyage seul qu’on est le plus susceptible d’engager la conversation avec des gens de l’endroit ou d’autres voyageurs… Parmi les autres avantages indéniables, ajoutons aussi que la plupart des grandes villes possèdent d’excellents systèmes de transport en commun, ce qui permet de faire toute une panoplie d’excursions sans avoir à louer une voiture; une dépense plutôt onéreuse pour une personne seule.

5) Auberge de jeunesse; pourquoi pas ?  

Dans plusieurs grandes villes d’Europe, du Canada et des Etats-Unis, les auberges de jeunesse peuvent aussi être une bonne solution de rechange, d’autant plus que plusieurs d’entre elles peuvent maintenant être réservées par l’intermédiaire d’un conseiller en voyage. Selon Joël Marier, président du réseau Hostelling International au Canada,  « les auberges de jeunesse ont changé et se sont modernisées considérablement ces dernières années ». « La majorité d’entre elles comptent de plus en plus de chambres simples et accueillent maintenant des voyageurs de tous les âges, voire même des familles entières. Par contre, elles ont conservé leur ambiance conviviale; ce qui en fait encore de bons endroits pour socialiser et rencontrer d’autres voyageurs », explique-t-il.

A surveiller: D’autres trucs, dans la 2ème partie de ce texte, à paraître bientôt…

2 Commentaires

  1. jeannineperreault

    je voyage seuleet japprecie de plus en plus si vs avez d,autre truc j,apprecieraie merci a vs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :